Pour le Haut Conseil Islamique du Mali, les tueries de Sobane Da sont un massacre de trop, qui ne doit pas rester impuni. Après Koulongo, Ogossagou et Sobane Da,  » il revient aux pouvoirs publics de nous édifier sur ce qui se passe au centre du pays, ils ont l’entière obligation d’assurer notre sécurité.

Les auteurs doivent être rapidement  identifiés et punis conformément à la loi « . C’est la substance des propos tenus par l’équipe dirigeante du Haut Conseil Islamique du Mali, lors d’une conférence de presse, organisée dimanche 16 juin, à son siège.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebReligionSociété
Pour le Haut Conseil Islamique du Mali, les tueries de Sobane Da sont un massacre de trop, qui ne doit pas rester impuni. Après Koulongo, Ogossagou et Sobane Da,  » il revient aux pouvoirs publics de nous édifier sur ce qui se passe au centre du pays, ils ont l’entière...