L’imam Mahmoud DICKO vient de faire une nouvelle déclaration sur l’actualité nationale dominée ces derniers jours  par l’assassinat de 31  personnes dans le village de Songho. Au cours de cette sortie en relation directe avec l’attaque terroriste du  vendredi 03 novembre dernier  contre les  forains de songho , l’imam Mahmoud DICKO   en a profité  pour s’expliquer sur sa sortie  précédente mais aussi pour s’adresser  aux militaires au pouvoir .

 C’est un nouveau contre -pied que  l’imam Mahmoud DICKO a donné aux milliers d’internautes qui ont suivi sa déclaration sur les réseaux sociaux dans la nuit  du  lundi 06 au mardi 07 décembre 2021 .

En effet, à l’annonce de sa prise de parole par ses canaux de communication, ils étaient nombreux à penser que le parrain de la CMAS    allait réagir aux   « droits de réponse » de quelques cadres du M5-RFP  qui  étaient heurtés par  les  propos de l’imam quelques  jours  plus tôt .   Mais, contre toute attente, c’est sur l’attaque de Songho que l’imam  a justifié  cette nouvelle sortie :  ” Je m’adresse aujourd’hui à vous,  vraiment peiné, ce qui s’est passé à Bandiagara n’est pas de l’islam, c’est à condamner et à proscrire partout et par tout le monde  “,   disait-t-il .

Il a particulièrement salué (…)

MAHAMANE TOURE

source: NOUVEL HORIZON

MaliwebSociété
L’imam Mahmoud DICKO vient de faire une nouvelle déclaration sur l’actualité nationale dominée ces derniers jours  par l’assassinat de 31  personnes dans le village de Songho. Au cours de cette sortie en relation directe avec l’attaque terroriste du  vendredi 03 novembre dernier  contre les  forains de songho , l’imam...