L’histoire des logements n’a jamais suscité autant de pressions et d’inquiétudes dans le processus d’attribution. Le collectif des demandeurs des logements sociaux, composé de milliers maliens, avait déjà fait sauter des ministres au sein d’un département qui en est à son septième ministre depuis 2013.

Cette instabilité, au niveau du département de l’urbanisme et de l’habitat, a constitué un échec patent des différents ministres qui n’ont pas pris au sérieux l’accompagnement du principal collectif qui s’est érigé légalement, comme le recommande un décret spécifique, représentant des demandeurs.

Ce collectif avait mis au grand jour des graves manquements, des flagrantes violations des textes. Il s’agissait de l’attribution de plusieurs logements à certains membres de l’ex Premier ministre Modibo Keïta et bien d’autres hauts cadres loin de remplir les critères d’attribution.

Après plusieurs pressions, des sit in et sorties médiatiques, le nouveau ministre n’a pas souhaité se laisser emporter par le même vent que soulève ce collectif, présidé par Moussa Touré dont les relais sont dans plusieurs régions.

Après avoir écouté le Ministre et son cabinet de façon diplomatique, la liste provisoire dressée par la commission d’attribution autour de Issa Guindo a été validée par le conseil des ministres hier. Les nouveaux postulants impatients et parfois revotés, devraient connaître leur sort quant aux logements de Tabacoro.

La publication officielle de la liste ne devrait plus tarder et c’est une autre victoire du collectif des demandeurs qui n’a jamais baissé les bras face à des tentatives de tripatouillage mises à nue.

Figaro du Mali

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuSociété
L’histoire des logements n’a jamais suscité autant de pressions et d’inquiétudes dans le processus d’attribution. Le collectif des demandeurs des logements sociaux, composé de milliers maliens, avait déjà fait sauter des ministres au sein d’un département qui en est à son septième ministre depuis 2013. Cette instabilité, au niveau du...