«Les jeunes musulmans face aux défis de l’insécurité et la cohésion sociale». C’est le thème du forum régional de la jeunesse musulmane du Mali tenu le 1er décembre 2019 dans la salle des Spectacles MERUBA à Ségou. Organisé par l’Union Nationale des Jeunes Musulmans (UJMMA),  ce forum régional sur l’insécurité a été l’occasion pour la jeunesse musulmane du Mali et au-delà, l’ensemble de la communauté musulmane de débattre de la crise malienne de fond en comble.

En tout cas, c’est ce à quoi aspirait le Président de l’UJMMA, Cheick Mohamed Macki BA pour qui, la stabilité du Mali ne profite qu’aux Maliens-donc chacun où qu’il soit et qui qu’il soit, doit s’investir personnellement afin de sortir le Mali du gouffre.

C’est pourquoi d’ailleurs à la cérémonie d’ouverture, on notait entre autres les représentants du Premier Ministre Dr. Boubou Cissé, celui du Gouverneur de la Région de Ségou en l’occurrence son Chef de Cabinet, le Maire de Ségou,  les responsables   en charge de la sécurité et les leaders religieux et coutumiers de la Cité des Balanzans.

1000 PARTICIPANTS AU RENDEZ-VOUS

Selon les organisateurs, environs mille (1000) participants ont pris part à cet important rendez de la jeunesse musulmane du Mali à Ségou  pour débattre sans tabous des questions liées à l’insécurité et à la cohésion sociale, gage d’un développement harmonieux de tous les secteurs d’activités. Ce qui justifie les propos du Maire dans son allocution à la cérémonie d’ouverture où il a salué à sa juste valeur la tenue de cet important forum

C’est pourquoi, louant l’effort et le courage des membres de l’UJMMA dirigée par Cheick Mohamed Macki BA, le Président du Haut Conseil Islamique –Ségou, Madani Saran Touré a été on ne peut plus clair : «vous avez imité le Prophète Mohamed (PSL) à travers cette initiative, la jeunesse est le socle d’une nation. Les parents que nous sommes, avons pour rôle de conseiller  les jeunes dans tout ce qu’ils font. Nous souffrons tous et nul ne viendra faire le Mali à notre place». Et Youssou Djiré, Président local du Groupement des Leaders Spirituels Musulmans du Mali de poursuivre : «J’ai suivi le Dialogue National Inclusif au niveau local, ceux qui souffrent le plus et qui sont au cœur de la crise n’y participent malheureusement pas, mais les plus nantis, des salariés et fonctionnaires (…) Aucun de nos militants n’est djihadiste, d’Afganistant au Sénégal passant par le Mali».

CHECK MACKI BA TAPE DU POING SUR LA TABLE :

Non sans haranguer la foule, mais percer le couteau dans la plaie. Le Président de l’UJMMA a parlé sans détours. «La menace est réelle, nous sommes en guerre. Malheureusement cette situation d’insécurité n’influe même pas notre comportement. Zambougou tout près de Ségou a été attaqué récemment. Et malgré l’Etat d’Urgence les boîtes de nuits restent ouvertes, l’alcool coule à flot, les concerts se tiennent tous les jours, les cérémonies de mariages  avec des cortèges hors-normes comme si nous n’étions pas en guerre. La responsabilité est partagée. Le gouvernorat est là, la police est là, la gendarmerie aussi, mais ils n’ont pas les moyens. J’invite les uns et les autres à se donner la main et que chacun de nous pris individuellement, soit militaire pour défendre la patrie car nous avons des informations que nous ne pouvons divulguer à cette tribune».

Des communications faites par les agents de sécurités aux échanges sur le thème de l’insécurité  et la cohésion sociale, sont sorties des propositions concrètes situant la responsabilité de chacun et de tous ainsi que des mesures drastiques pour juguler la crise sécuritaire. Comme pour dire que le forum  de Ségou a engrangé les points indéniables d’une véritable politique de lutte contre l’insécurité dans la région et au Mali.

Rappelons que des représentants sont venus de Gao, Tombouctou, Ménaka, Mopti, Sévaré, Kidat, Tessalit, Ségou et  d’autres localités.

Vivement un autre forum.

Boubacar KANTE

Source: Aujourdhui-Mali

MaliwebReligionSociété
«Les jeunes musulmans face aux défis de l’insécurité et la cohésion sociale». C’est le thème du forum régional de la jeunesse musulmane du Mali tenu le 1er décembre 2019 dans la salle des Spectacles MERUBA à Ségou. Organisé par l’Union Nationale des Jeunes Musulmans (UJMMA),  ce forum régional sur l’insécurité...