L’Observatoire du développement humain durable et de la lutte contre la Pauvreté (ODHD/LCP) a tenu la 13ème session ordinaire de son Conseil d’administration. La rencontre a permis de valider le rapport d’activités et l’exécution financière 2018, ainsi que le plan de travail et le projet de budget 2019
Relevant de la tutelle du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire (MSAH), les Conseils d’administration de l’ODHD/LCP ont toujours été présidés par le ministre lui-même, en tant président du Conseil d’administration. Cette fois-ci, le ministre Hamadoun Konaté n’a pas dérogé à la règle. Il a lui-même conduit les débats au grand bonheur des administrateurs présents, dans l’ensemble. C’était le vendredi dernier, dans la salle des conférences de Zoumana Bassirou Fofana, se trouvant dans l’enceinte de ladite structure.


En cette année 2019, les activités prévues sont conformes aux missions assignées à l’ODHD/LCP par l’ordonnance N° 02-047/P-RM du 29 mars 2002. Celle-ci est relative à des études et des recherches dans le domaine du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté. Ces missions sont inscrites dans le cadre des objectifs opérationnels de l’ODHD/LCP. Il s’agit : d’appuyer le suivi-évaluation du cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable ; de promouvoir l’approche du développement humain durable ; de réaliser des études et des recherches sur la pauvreté et la problématique du DHD ; de développer le partenariat pour le renforcement des capacités, de communication institutionnelle et fonctionnement.
Quant aux activités réalisées en 2018 par le bureau de la coordination de l’ODHD/LCP, elles cadrent avec six (6) objectifs opérationnels : l’appui au sui-évaluation du CREDD et des ODD ; la promotion et le suivi de l’approche DHD ; la réalisation d’études et de recherches sur la pauvreté et la problématique du DHD etc.
L’Observatoire a ainsi contribué à l’élaboration du nouveau document CREDD, allant de 2019-2023 avec ses outils de sui-évaluation. L’ODHD/LCP a participé à l’impression et au lancement officiel de l’édition 2018 du RNDH ; à la finalisation du rapport sur le profil de pauvreté des 703 communes du Mali et la situation de référence des Objectifs de développement durable au Mali (ODD) etc.
Toutes ces activités ont été réalisées autour d’un budget prévisionnel de 9 76 861 850F CFA. Ce montant a été mobilisé à travers quatre sources de financement. Pour le budget d’Etat, il était estimé à 673 367 000F CFA, soit 68,93%. Les fonds décaissés auprès du PNUD sont de 200 000 000 de F CFA, soit 20,47% du budget global. Ceux provenant de l’UNICEF sont estimés à 100 000 000 de F CFA, soit 10,24%. Quant aux ressources propres de l’ODHD/LCP, elles ont été arrêtées à la somme de 3 494 850F CFA, soit 0,36%.
De ce budget prévisionnel, un montant de 730 092 921 F CFA a été notifié. Par rapport à cette somme, le bureau de l’ODHD/LCP a dépensé 645 418 518F CFA, soit un taux d’exécution de 98,57%.
Notons que, pour la mise en œuvre du programme de travail 2019, le ministre Konaté a expliqué, qu’il bénéficie l’accompagnement technique et financier du PNUD, de l’UNICEF et de la Banque mondiale (BM).
Diakalia M Dembélé

Source : Le 22 Septembre

MaliwebSociété
L’Observatoire du développement humain durable et de la lutte contre la Pauvreté (ODHD/LCP) a tenu la 13ème session ordinaire de son Conseil d’administration. La rencontre a permis de valider le rapport d’activités et l’exécution financière 2018, ainsi que le plan de travail et le projet de budget 2019 Relevant de...