Le trafic des armes de guerre et de petit calibre alimente la situation sécuritaire dégradante dans le Centre et le reste du Mali. Pour lutter contre cette grande menace sur notre pays, le Secrétaire permanent de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre a lancé une vaste campagne d’information et de sensibilisation sur les dangers liés aux armes.

La journée officielle de lancement des activités de sensibilisation sur les dangers liés à la prolifération des armes légères et de petit calibre s’est déroulée au CICB, le mardi 18 juin dernier. C’était en présence du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré ; le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Général Ibrahim Dahirou Dembélé ; le Secrétaire Permanent des ALPC, Col. Major Nèma Sagara ; les Chefs de Bureau des ALPC des Régions ; le Maire de la Commune, Mme Djiré Fatoumata Diallo et de nombreuses personnalités.

Placée sous le thème : ‘’Prolifération des armes légères, une menace à la paix et au développement’’, la campagne Stop qui vient d’être lancée avait également pour slogan : ‘’Ensemble engageons-nous contre la détention illégale et le commerce illicite des armes’’.

Pour le Secrétaire Permanent Col. Major Nèma Sagara, cette journée revêt un intérêt particulier pour la paix et la sécurité dans notre pays où le taux de détention des armes de guerre a aggravé le phénomène d’insécurité. Selon elle, les armes en provenance de la Libye depuis 2011 alimentent le conflit au Mali qui, selon elle, s’ajoutent aux celles des 346 fabricants locaux d’armes artisanales dont les conséquences touchent tous les secteurs de développement. Au Mali, selon elle, il y a 143.000 armes à feu appartenant à des particuliers et plus de 100 millions d’armes légères qui circulent dans le monde faisant des victimes à travers les conflits, le terrorisme, la criminalité organisée et le grand banditisme. D’où l’objectif de cette campagne de sensibilisation sur les dangers liés à la prolifération des armes légères et de petit calibre.

Pour le Ministre Salif Traoré, le Mali a ratifié des documents dans le cadre de la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre. «Dans ce sens, des efforts sont en cours », a-t-il affirmé et qu’au plan sous-régional des dispositions sont prises pour assurer la sécurité et la stabilité des Régions du Sahel.

Ousmane MORBA

Source: L’Observatoire

MaliwebSociété
Le trafic des armes de guerre et de petit calibre alimente la situation sécuritaire dégradante dans le Centre et le reste du Mali. Pour lutter contre cette grande menace sur notre pays, le Secrétaire permanent de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre a lancé...