Une cinquantaine de chefs de famille et de leaders religieux achèvent ce mercredi (17/08/2022) une formation sur les méfaits des mariages forcé et précoce. Cette formation de deux jours est basée sur la série « C’est la vie ». Elle est organisée par le district sanitaire de Sikasso avec l’appui financier du fonds Français MUSKOKA. La session vise à promouvoir la santé des jeunes filles et la santé maternelle.

Source : Studio Tamani 

MaliwebSociété
  Une cinquantaine de chefs de famille et de leaders religieux achèvent ce mercredi (17/08/2022) une formation sur les méfaits des mariages forcé et précoce. Cette formation de deux jours est basée sur la série « C’est la vie ». Elle est organisée par le district sanitaire de Sikasso avec l’appui financier du...