La recrudescence de l’insécurité et corolaire  économique, les populations des zones les plus exposées ont décidé de prendre en main leur propre destin à travers la mise en place des comités de veille pour une meilleure riposte à l’insécurité. L’information est donnée par l’association « Andal Pulaaku Mali » au cours d’une conférence de presse le dimanche 11 février 2018 à la pyramide du souvenir.

L’association « Andal Pulaaku Mali »  autrement dit  association pour la promotion de l’éducation et de la solidarité  à travers cette conférence de presse sur le thème « Sécurité, paix et développement » attend apporter sa contribution dans la consolidation de la paix et la sécurité dans les régions proies aux attaques des bandits armés, djihadistes et autres brigands spécifiquement dans la région de Mopti.

Selon le conférencier Adama Traoré, il est important que les populations prennent en main leur destin, une vision concrétisée avec les créations des comités de veille  qui travaillent en vue de la sécurisation de la localité. Les comités de veille constitués des membres de la localité encadrés par les Dozo (maîtres chasseurs) relayent  les informations auprès des forces de sécurité.

Ayant une réelle maîtrise du terrain, les comités de veille mettent tout en œuvre pour  débusquer et dénoncer  les bandits, les djihadistes et leurs complices pour la sécurité de leur communauté et amener la paix dans leur région. En plus de la question sécuritaire, les actions de l’association portent également sur les activités et programmes de développement en faveur  de la région de Mopti.

En effet, dans un exposé, l’association a présenté une étude faisant l’aperçu sécuritaire de la région de Mopti  secouée par les  différentes crises connues par le Mali depuis 2012 jusqu’aux dernières attaques survenues ces dernières semaine dans la région.  Une situation qui a contraint les populations a abandonné leurs activités génératrices de revenus, à la fermeture des écoles, à appauvrissant l’économie de la région et conduisant de nombreuses personnes de la localité à la migration.

Fort conscient de cette situation et voulant contribuer au développement socio-économique de la région voire l’essor du pays, l’association « Andal Pulaaku Mali » par voix de son président réaffirme sa  volonté  de promouvoir  l’éducation, de travailler en faveur du renforcement de la sécurité dans la région de Mopti mais surtout œuvrer pour le développement de la région, un travail de synergie que l’association compte mener avec les autorités et autres partenaires partageant sa vision.

 

MaliwebSociété
La recrudescence de l’insécurité et corolaire  économique, les populations des zones les plus exposées ont décidé de prendre en main leur propre destin à travers la mise en place des comités de veille pour une meilleure riposte à l’insécurité. L’information est donnée par l’association « Andal Pulaaku Mali » au cours d’une...