La communauté des artistes et des acteurs culturels a demandé la levée des mesures restrictives imposées dans le cadre de la prévention du COVID-19 qui entravent ses activités, ont indiqué ce dimanche la Fédération des artistes du Mali (FEDAMA) et l’Union des associations des artistes, producteurs et éditeurs du Mali (UAAPREM) dans une déclaration conjointe.

 

« Depuis le 11 mars 2020, les mesures restrictives nous ont enlevé nos sources de revenus. Les mécanismes d’urgence que nous avons sollicités pour accompagner le secteur sont restés sans suite », a précisé la déclaration de ces deux organisations.

« Même si nous comprenons que la crise politique actuelle mitige la capacité de l’Etat à répondre à cette préoccupation, il nous est de plus en plus difficile d’expliquer le maintien des mesures qui ne permettent pas au secteur de fonctionner légalement », selon la même déclaration.

« Quand aux questions de mécanismes d’urgence pour nous permettre de meilleures conditions de reconstruction et de redémarrage du secteur culturel, nous reviendrons à la table de discussion quand les conditions politiques le permettront », ont conclu la FEDAMA et l’UAAPREM.

Le Mali a signalé ce dimanche 7 nouveaux cas de COVID-19, portant le nombre provisoire de cas à 2.510, dont 123 décès et 1.911 guéris.

Les frontières aériennes du pays sont déjà rouvertes, la rouverture des frontières terrestres est prévue pour le 31 juillet.

Source: Agence de presse Xinhua
MaliwebCultureSociété
La communauté des artistes et des acteurs culturels a demandé la levée des mesures restrictives imposées dans le cadre de la prévention du COVID-19 qui entravent ses activités, ont indiqué ce dimanche la Fédération des artistes du Mali (FEDAMA) et l’Union des associations des artistes, producteurs et éditeurs du...