Au centre du Mali, “des hommes en tenue de chasseurs traditionnels donsos” sont très souvent évoqués dans les massacres de civils. A Bamako, l’Association nationale des chasseurs agréés s’en insurge dans un communiqué et précise que ceux qui sèment le trouble au centre “ne sont pas de la confrérie donso”. Le Secrétaire général de l’Association Diawoye TRAORE est joint au téléphone par Tiemoko Sagara.

La rédaction

MaliwebSociété
Au centre du Mali, “des hommes en tenue de chasseurs traditionnels donsos” sont très souvent évoqués dans les massacres de civils. A Bamako, l’Association nationale des chasseurs agréés s’en insurge dans un communiqué et précise que ceux qui sèment le trouble au centre “ne sont pas de la confrérie...