Il s’agit d’une visite de prise de contact du Ministre Ibrahima Abdoul LY. Les conditions de travail et l’état des installations à la loupe.

Le Ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine, accompagné d’une forte délégation composée de son cabinet, a effectué ce lundi matin une visite de prise de contact dans certaines structures rattachées de son département. Il s’agit de l’Aéroport International Président Modibo Keita Bamako-Senou, de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC), et enfin de l’Agence Nationale de la Métérologie (Mali-Météo).

Acte I : Aéroport International Président Modibo Keita Bamako-Senou. Sur place, le ministre Ibrahima Abdoul LY a d’abord rencontré le personnel de cette structure. Prenant la parole devant l’assistance, le Président Directeur Général des Aéroports du Mali (ADM) a présenté de façon brève un exposé sur sa structure qui est aussi représentée à ce jour à Kayes, Nioro, Yélimané, Sikasso, Mopti, Gao, et Tombouctou.https://koulouba.com/politique/mali-qui-sont-les-nouveaux-ministres Le PDG des ADM a évoqué certaines difficultés auxquelles fait face son service. Il s’agit notamment des insuffisances des textes organisationnels, la multiplicité des intervenants en citant les ADM, la Représentation de l’ASECNA, l’ASAM, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile entre autres. Il a également cité certains grands chantiers des Aéroports du Mali parmi lesquels le renforcement de la climatisation centrale du Terminal 2, l’exploitation de l’ancienne aérogare par la MINUSMA qui sera rénovée etc.


Le ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine a suivi avec intérêt ces différentes préoccupations. Il a attiré l’attention des responsables des ADM sur la lenteur de livraison des bagages aux usagers. Il leur a demandé d’accélérer le processus pour que les passagers ne passent plus des heures à attendre les bagages.
Autres suggestions du ministre de tutelle, mettre l’accent sur la propreté des lieux car l’Aéroport International Président Modibo Keita Bamako-Senou constitue l’une des vitrines de notre pays.
Juste après cette rencontre avec le personnel, le patron du Département en charge des Transports et de la Mobilité Urbaine a pu voir de visu les installations des circuits Départ et Arrivée du Terminal 1, ceux du Terminal 2, et le Circuit des bagages.
Acte II : L’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC).
Cette visite de prise de contact avec les services rattachés du Ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine Urbaine s’est poursuivi à l’ANAC, l’un des services stratégiques du département. Comme à l’Aéroport International Président Modibo Keita Bamako-Senou, le Ministre LY a également eu de longs échanges avec le personnel de cette structure qui compte 92 agents qui travaillent à plein temps. Elle est opérationnelle depuis 1962. L’ANAC est chargée de la régulation et la règlementation de l’activité aéronautique au Mali. Elle participe à la mise en œuvre de la politique de l’Etat en matière d’aviation civile.
Lors de ses échanges avec les responsables de cette agence, le ministre Ibrahima Abdoul Ly leur a rappelé certains défis à relever.
Parmi ces défis, on peut citer entre autres : la création d’une nouvelle compagnie aérienne du Mali, la reprise progressive des activités dans le septentrion, le maintien des compétences, la préservation du domaine aéroportuaire sérieusement agressé.
Les responsables de l’ANAC ont pris bonne note, et ont promis au ministre de tutelle de ne ménager aucun effort pour relever ces défis.

Acte III : L’Agence Nationale de la Météorologie (Mali-Météo).
Après le cérémonial d’accueil, le patron du département de tutelle a rencontré dans la salle de réunion de cette structure le personnel. Il a eu droit à une brève présentation de Mali-Météo par son Directeur Général. Après cette rencontre, le ministre LY a visité les différentes installations de cette agence.
Du centre de prévision météorologique, en passant par la salle de programme de pluies provoquées, sans oublier la salle d’archivage qui contient des données datant des années 1890, notamment les données météorologiques des trois premières stations du Soudan Français que sont Kayes (1895), Tombouctou (1897) et Nioro du Sahel (1899), le visiteur du jour a pu s’enquérir des conditions de travail du personnel de l’agence. Il s’est réjouis de la qualité des informations que Mali-Météo met à la disposition des usagers. Il a beaucoup insisté sur l’amélioration de la qualité des installations présentes, notamment moderniser davantage les équipements. Autre sujet évoqué, l’alerte sur les catastrophes climatiques, notamment les vents violents et les pluies diluviennes. Là encore, le ministre LY a insisté sur la nécessité de mettre en place rapidement un mécanisme d’alerte performant afin d’informer les maliens au moins 24H à l’avance sur des phénomènes climatiques.
Cette série de visite de prise de contact se poursuivra avec d’autres services rattachés du Département.

 

Source: Koulouba.com

 

MaliwebSociétéKAYES,minusma,modibo keita
Il s’agit d’une visite de prise de contact du Ministre Ibrahima Abdoul LY. Les conditions de travail et l’état des installations à la loupe. Le Ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine, accompagné d’une forte délégation composée de son cabinet, a effectué ce lundi matin une visite de prise...