Au Mali, le Système des Nations-Unies, dans un communiqué publié ce samedi, condamne “sans réserve les actes de violence sexuelle, notamment les viols collectifs contre des personnes mineures.” Il se dit également “préoccupé quant à l’augmentation de ces cas de violence sexuelle faite aux femmes, aux adolescentes et filles.”

La semaine dernière, la vidéo un viol collectif sur une mineure diffusée sur les réseaux sociaux a secoué le pays. Les présumés auteurs, qui ont agit à visage découvert, ont été arrêtés jeudi par la police. En même temps qu’une dizaine d’autres personnes, dont un homme de 75 ans, qui seraient impliquées dans des agressions sexuelles.

Dans son communiqué, le système de l’ONU au Mali “encourage les autorités maliennes à poursuivre les auteurs présumés, dans le respect de leurs droits”, appelant également à faire avancer le projet de loi sur les violences basées sur le genre.

“Pour décourager et prévenir les violences sexuelles, il est indispensable que ceux qui en commettent soient régulièrement et sévèrement poursuivis et que le gouvernement du Mali entreprenne de s’attaquer aux causes profondes de ces violences sexuelles”, estime l’ONU.

Mikado FM

MaliwebSociété
Au Mali, le Système des Nations-Unies, dans un communiqué publié ce samedi, condamne 'sans réserve les actes de violence sexuelle, notamment les viols collectifs contre des personnes mineures.' Il se dit également 'préoccupé quant à l’augmentation de ces cas de violence sexuelle faite aux femmes, aux adolescentes et filles.' La...