Les décisions administratives d’interdiction de certaines pratiques sont moins respectées au Mali, selon des observateurs. C’est le cas de la décision interdisant la vente de la cigarette en détails ainsi que celle qui vient d’interdire la vente et la consommation de la chicha au Mali. Il en est de même pour celle ayant interdit depuis décembre 2021 la circulation des véhicules avec des plaques d’immatriculation personnelle. Pourquoi ?

Studio Tamani