Dans le collimateur des services de contrôle pour sa gestion jugée « catastrophique » de l’Agence de Cession Immobilière (ACI), Mamadou Tiéni Konaté risque gros. Très gros.
Outre son départ imminent de l’ACI, il devra rendre compte de sa gestion de cette entreprise. Qui n’est plus que l’ombre d’elle-même.

 

Mohamed El Heïba /Canarddechaine

MaliwebSociété
Dans le collimateur des services de contrôle pour sa gestion jugée « catastrophique » de l’Agence de Cession Immobilière (ACI), Mamadou Tiéni Konaté risque gros. Très gros. Outre son départ imminent de l’ACI, il devra rendre compte de sa gestion de cette entreprise. Qui n’est plus que l’ombre d’elle-même.   Mohamed El...