La Synergie des syndicats de la Police a été reçue hier mardi  7 septembre 2021, respectivement par le Directeur Général de la Police Nationale et le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile. À l’issue des échanges, des garanties d’une procédure équitable respectant les droits de la défense ont été données aux policiers.  

 

Des discussions ont eu lieu également avec d’autres autorités judiciaires et politiques qui ont été attentives au cri de cœur des policiers et au danger que pourrait susciter le dénouement de cette affaire.

La synergie a également échangé avec le Commandant de la FORSAT, qui a exprimé sa volonté de se soumettre à la justice en respectant les termes du mandat de dépôt décerné contre sa personne.

La synergie des syndicats de la Police, tout en “mettant le pays au-dessus de tout’’, s’est dite satisfaite des garanties données par les différentes autorités qu’elle a rencontrées. Toutefois, a-t-elle fait savoir, elle prend acte de la décision du Commandant FORSAT et ne s’opposera pas à son exécution, selon un communiqué qu’elle a publié.

« Cependant, la synergie tient à rassurer l’ensemble des fonctionnaires de police qu’elle suit avec attention et vigilance l’évolution de ce dossier. Par conséquent, la synergie des syndicats de la Police a suspendu son mot d’ordre d’appel au rassemblement prévu le mardi 7 septembre 2021 au GMS.

Elle remercie l’ensemble des fonctionnaires de Police pour leur mobilisation et les exhorte à rester vigilants, soudés et mobilisés. », a-t-on lu dans le communiqué signé du Sergent-Chef Boubacar Rama, le porte-parole de la Synergie.

Le commissaire Oumar Samaké, chef de la Force Spéciale Antiterroriste (FORSAT), est mis en détention dans l’enquête sur la répression de la contestation contre le président Ibrahim Boubacar Keïta. Sa libération est intervenue quelques heures plus tard par une mobilisation de policiers, dont une partie avait marché sur la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako, ce qui avait provoqué l’indignation au sein de l’opinion nationale. Tous les syndicats de la police, le commissaire divisionnaire Oumar Samaké et le ministre de la Sécurité (le colonel Daoud Aly Mohammedine) ont tenu une réunion à l’issue de laquelle il a été demandé au commandant (de la FORSAT) de retourner en prison ». Mais cette fois, c’est au camp 1 de la gendarmerie que M. Samaké a été placé en détention depuis lundi dernier.

Kevin KADOASSO

Source : LE COMBAT

MaliwebSociété
La Synergie des syndicats de la Police a été reçue hier mardi  7 septembre 2021, respectivement par le Directeur Général de la Police Nationale et le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile. À l’issue des échanges, des garanties d’une procédure équitable respectant les droits de la défense...