À l’occasion de la semaine de la diplomatie climatique européenne, une délégation de l’Union européenne s’est rendue dans la commune de Mandé mardi dernier.

À cette rencontre, les femmes et les jeunes de cette commune du Mandé, dans la région de Koulikoro, ont affirmé avoir abandonné la coupe abusive du bois.

Cela parce que la population a bénéficié plusieurs activités génératrices de revenus grâce au Programme de Gestion décentralisée des Forêts (GEDEFOR), un programme financé par la Suède à hauteur de 12 milliards de FCFA.

Au cours de cette visite, le coordinateur du GEDEFOR a rappelé que « la situation des forêts reste inquiétante » dans la zone.

Source: Le Pays-Mali

MaliwebSociété
À l’occasion de la semaine de la diplomatie climatique européenne, une délégation de l’Union européenne s’est rendue dans la commune de Mandé mardi dernier. À cette rencontre, les femmes et les jeunes de cette commune du Mandé, dans la région de Koulikoro, ont affirmé avoir abandonné la coupe abusive du...