La fête de Mawlid, marquant l’anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (paix et salut sur lui) est célébrée ce lundi soir 18 octobre au Mali. Dans les lieux prévus pour les prêches, les organisateurs font les derniers réglages. Les stades de football ont finalement été ouverts aux rassemblements des fidèles. Les autorités en charge du culte et des affaires religieuses rassurent que des dispositions sont prises pour éviter la propagation de la Covid-19.

 

Depuis cet après-midi, les fidèles ont pris d’assaut la devanture du stade du 26 mars. C’est ici que le guide religieux, chérif Ousmane Madani Haidara et ses adeptes célèbrent la fête de Mawlid depuis des années. Certains commerces et affaires improvisés ont déjà commencé leurs activités.
Même constat au stade Modibo Kéita. Les fidèles ont déjà commencé à converger vers ce lieu où se tient le prêche du guide religieux Soufi Adama Bilal. Selon lui, des dispositions sanitaires sont mis en place, pour que l’événement se déroule dans de bonnes conditions. « Nous avons reçu l’autorisation à la dernière minute. Les mesures barrières seront respectées et cela est une obligation », affirme le leader religieux. En ce qui concerne le plan sécuritaire, il assure que « le ministère s’organise pour assurer la sécurité des uns et des autres ».

Le ministère des cultes et des affaires religieuses, se dit prêt à accompagner les organisateurs, de cette fête dans la consolidation de toutes les mesures, notamment sanitaires. « Nous allons faire des sensibilisations et apporter un peu d’appui que nous pouvons afin qu’ils puissent prendre des dispositions pour qu’au moins il y ait des masques, que les gens aient des gels et les kits de lavage des mains », explique Habib Kanedirecteur du culte et des affaires religieuses. Selon lui, « C’est la seule mesure aujourd’hui qui est appliquée dans les autres sphères de la société qui est aussi appliquée dans les mosquées pour permettre d’amoindrir les risques ».

En attendant, l’organisation du Mawlid dans les infrastructures sportives alimente le débat. Si certains la cautionnent, d’autres estiment qu’elle est inadmissible. Le ministère des sports avait formellement interdit l’organisation des événements autres que le sport dans les stades dont certains sont en rénovation, depuis le 21 juin dernier.

Source : STUDIO TAMANI

MaliwebReligionSociété
La fête de Mawlid, marquant l'anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (paix et salut sur lui) est célébrée ce lundi soir 18 octobre au Mali. Dans les lieux prévus pour les prêches, les organisateurs font les derniers réglages. Les stades de football ont finalement été ouverts aux rassemblements...