Dans le cadre de l’organisation du meeting du 29 octobre pour soutenir l’armée malienne, la Plateforme des acteurs du commerce a animé, le samedi dernier, à la CCIM, une conférence de presse pour exprimer sa participation. Le principal conférencier était le président du Syndicat national des commerçants détaillants du Mali (SYNACODEM), Cheick Oumar SACKO. Il avait à ses côtés plusieurs responsables des syndicats des commerçants. Pour ce meeting, les commerçants ont décidé d’accorder leur violon pour une mobilisation historique en soutien aux forces armées et de sécurité.

 

Selon les organisateurs, la mobilisation des commerçants s’explique par le lien ombilical qui existe entre l’économie et la sécurité.
« Sans sécurité, il n’y a pas d’économie et sans une économie forte, il n’y a pas une armée forte et républicaine », soutient la Plateforme des acteurs du commerce.

Le Président du SYNACODEM, Cheick Oumar SACKO, a affirmé que le meeting du vendredi a pour objectif de montrer à l’armée que le peuple est derrière elle. Aussi, ajoute-t-il, ce meeting vise à montrer à la communauté internationale que les Maliens sont en phase avec leurs forces armées et de sécurité.
« Si l’armée sort victorieuse, les préoccupations des commerçants trouvent des solutions », est convaincu Cheick Oumar SACKO.
Dans la déclaration lue par Harber MAIGA, la Plateforme des acteurs du commerce souligne que la situation socio-politico-économique des plus préoccupantes que traverse notre pays ne peut laisser indifférents les Maliens et les amis du Mali épris de paix et de justice.
«La Plateforme des acteurs du commerce, après moult analyses, a décidé en toute responsabilité d’apporter sa pierre aux efforts incommensurables déployés par les forces vives et patriotiques de notre pays pour mettre fin à la descente aux enfers qui guette notre pays. La Plateforme des acteurs du commerce, notamment du détail, ambitionne de fédérer les initiatives et actions du secteur pour le portage de ses préoccupations, les plaidoyers, les lobbyings, l’information, la formation, l’éducation citoyenne. Les opérateurs économiques en général et les commerçants détaillants en particulier ont plus que souffert de l’insécurité. Les démembrements régionaux ont été invités à faire de la journée du 29 octobre une journée mémorable de soutien ferme à notre outil de défense », a déclaré le porte-parole Harber MAIGA.
Il est à souligner que la Plateforme des acteurs du commerce envisage de rencontrer les pouvoirs publics, notamment le président de la Transition et le Premier ministre aux fins de remettre les préoccupations du secteur concoctées dans le cadre de la refondation économique.
Aussi, cette rencontre sera l’occasion de rassurer les autorités sur la participation active des commerçants aux Assises nationales de la refondation.

PAR MODIBO KONÉ

Source : Info-Matin

MaliwebSociété
Dans le cadre de l’organisation du meeting du 29 octobre pour soutenir l’armée malienne, la Plateforme des acteurs du commerce a animé, le samedi dernier, à la CCIM, une conférence de presse pour exprimer sa participation. Le principal conférencier était le président du Syndicat national des commerçants détaillants du...