Notre armée, aujourd’hui plus qu’hier, ne cesse de bénéficier du soutien national. Une frange d’organisations de la société se sont mobilisées le vendredi dernier au boulevard de l’indépendance. Ce soutien manifesté, après l’horreur commise par les terroristes à Indelimane, visait à apaiser la tension et la douleur au sein de l’opinion nationale.

Sur le terrain, nos enquêtes ont révélé que l’essentiel de ces organisations sont proches du pouvoir. L’initiative a été prise par des jeunes soutenus par un des fournisseurs de l’armée et un haut responsable militaire.

Nos sources au sein des organisateurs du meeting estiment que ledit fournisseur serait président des clubs de soutien du candidat IBK lors de l’élection présidentielle dernière.

Les mêmes sources déplorent que les cadres du parti RPM et plusieurs partis politiques membres de la majorité présidentielle auraient refusé de participer audit meeting.
Idem des religieux proches du pouvoir qui n’ont pas souhaité participer audit meeting.

Près de 30 millions de FCFA auraient été mobilisés pour l’organisation de l’événement, à travers des affiches géantes, la sonorisation, des communiqués, des frais de transport. L’eau et autres perdiems ont été pris en charge par les organisateurs.

Sous l’escorte des agents de sécurité, une estimation de 500 personnes ont participé au rassemblement avec des interventions improvisées. Plusieurs autres organisations de la société civile voulaient participer à ce meeting, mais les choses semblaient louches avec des leaders qui sont indéfectibles au chef de l’Etat.

Source: Le Figaro du Mali

MaliwebmaliwebSociété
Notre armée, aujourd’hui plus qu’hier, ne cesse de bénéficier du soutien national. Une frange d’organisations de la société se sont mobilisées le vendredi dernier au boulevard de l’indépendance. Ce soutien manifesté, après l’horreur commise par les terroristes à Indelimane, visait à apaiser la tension et la douleur au sein...