Le Groupe des Patriotes du Mali (GPM) et la Plateforme des Jeunes Musulmans et Patriotes du Mali (PJMPM) ont organisé, samedi dernier, sur l’esplanade de la Bourse du travail un grand meeting dont l’objectif était de réclamer l’intervention de la Russie pour aider l’armée malienne à recouvrer l’intégrité du territoire malien et à montrer à l’opinion nationale et internationale que Kidal fait partie du Mali.

 

C’est sous une forte pluie que les membres et sympathisants du Groupe des Patriotes du Mali (GPM) et de la Plateforme des Jeunes Musulmans et Patriotes du Mali (PJMPM) ont pris d’assaut l’esplanade de la bourse du travail pour proposer des solutions afin que le Mali puisse sortir de cette crise multidimensionnelle qu’il traverse depuis 2012.

Pour le président du Groupe des Patriotes du Mali (GPM), Fodé Sidibé, ce meeting a été organisé pour soutenir l’armée malienne.  » Nous sommes dans un Etat ou rien ne va, nous sommes persécutés moralement et physiquement. Nos jeunes meurent tous les jours pour la défense du Mali. Nous voulons que l’armée soit dotée de moyens adéquats pour défendre les personnes et leurs biens « ,a-t-il déclaré.

Selon lui, l’objectif principal c’est de demander à la Russie d’intensifier sa coopération avec le peuple et le gouvernement maliens comme à l’époque du président Modibo Keïta.  » Nos jeunes sont mal formés et sont envoyés à l’abattoir par la faute des forces occidentales qui soutiennent le terrorisme au Mali, c’est pourquoi nous demandons à la Russie de nous aider « .

Son association, toujours selon lui,  a eu plusieurs rencontres avec l’ambassadeur de la Russie au Mali qui a assuré que son pays est prêt à aider le Mali à se débarrasser du mal qui le mine présentement. « C’est pourquoi nous avons organisé ce meeting pour informer le peuple de l’issue de notre démarche « .

Le président de la Plateforme des Jeunes Musulmans et Patriotes du Mali, Aboubacar Yacouba Doukouré, a souligné qu’il s’agit là du coup d’envoi d’une série d’activités qu’ils comptent initier.  » Il faut que le peuple malien sorte de son silence, il faut avoir en vue l’intégrité territoriale et la souveraineté du pays. Si le peuple arrive à montrer à l’opinion internationale sa force, sa capacité nous allons sortir de cette crise qui n’a que trop duré « , avant d’ajouter :  » Nous demandons la protection des personnes et des biens par l’armée malienne. Nous dénonçons le statut actuel de Kidal et nous demandons à l’Etat une diversification de la coopération militaire avec d’autres pays amis, particulièrement Kidal « .

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant

MaliwebSociété
Le Groupe des Patriotes du Mali (GPM) et la Plateforme des Jeunes Musulmans et Patriotes du Mali (PJMPM) ont organisé, samedi dernier, sur l’esplanade de la Bourse du travail un grand meeting dont l’objectif était de réclamer l’intervention de la Russie pour aider l’armée malienne à recouvrer l’intégrité du...