C’est une fausse polémique qui a été soulevée en début de semaine, pour affirmer péremptoirement que la nouvelle secrétaire générale du ministère de la Communication et de l’Economie numérique, Mme Mariko Assa Simbara, ne devrait pas être promue à ce poste qui est dévolu exclusivement aux fonctionnaires de l’Etat.

Selon ses détracteurs, Mme Mariko, n’étant pas fonctionnaire, mais plutôt contractuelle à l’Agetic, ne devait donc pas accéder à ce poste. Erreur très grave de la part de ceux qui soutiennent une telle thèse non fondée.

En effet, des recoupements menés par nos soins, il ressort qu’Assa Simbara fut contractuelle de l’Etat affectée à l’Agetic de 2006  jusqu’en 2010,  l’année ou cette ingénieure en informatique a bel et bien intégré la Fonction publique avec l’arrêté Numéro 10-1500/MTFPDRE du 28 mai 2010. Son numéro de matricule est le 0121.116.G. Quoi de plus normal donc que celle dont les compétences sont reconnues par ses plus proches collaborateurs soit nommée à ce poste.

Pour la petite histoire, Mme Mariko, avant d’intégrer la Fonction publique, a mis ses compétences au service de beaucoup de structures en apportant sa touche dans l’informatisation de nombreux services au niveau national. Elle a aussi fait un passage à l’Usaid et l’Agetic, avant de déposer ses valises au ministère de la Communication et de l’Economie numérique comme conseillère technique. Là-bas, elle a été reconduite à son poste par quatre ministres différents, avant d’être nommée, récemment, secrétaire générale dudit département.                                                             

La Rédaction

Source: Aujourdhui-Mali

MaliwebSociété
C’est une fausse polémique qui a été soulevée en début de semaine, pour affirmer péremptoirement que la nouvelle secrétaire générale du ministère de la Communication et de l’Economie numérique, Mme Mariko Assa Simbara, ne devrait pas être promue à ce poste qui est dévolu exclusivement aux fonctionnaires de l’Etat. Selon...