L’ébullition du front social qui gagne notre pays depuis belle lurette ne semble pas connaitre un début d’accalmie. Emboitant le pas à la santé, à l’éducation et à la justice, le syndicat de la Direction Nationale des Domaines et du Cadastre s’apprête à déposer un préavis de grève sur la table du Ministre des Domaines Mohamed Ali Bathily.

mohamed aly bathily ministre domaine etat affaires fonciere transrail

Joint par nos soins, un membre du syndicat de la structure évoque le non respect du protocole d’accord signé avec le département à la sortie des mouvements qu’elle avait connus. Quant on sait que, l’arrêt de travail à ce niveau constitue un manque gagné énorme pour l’Etat, il y a lieu de se poser des questions.

Ministre populiste par excellence, Mohamed Bathily est le plus souvent en abadons de poste au profit des activités sensationnelles de son groupuscule d’association. Agacé par ce manquement, les travailleurs des domaines veulent se faire entendre.

Sur les 17 points de revendications des travailleurs de la DNDC, un protocole d’accord avait été signé avec le département autour des points saillants. Selon l’un des membres  du syndicat que nous avons joint par téléphone hier, force est de constater que l’accord n’a pas été entièrement respecté. Parce qu’il y a des points clés qui restent dans les tiroirs du Ministère, il a cité entre autre : le centre de Formation des Domaines, la commission de relecture du code domanial et foncier en prenant en compte une prescription dans l’optique de protéger les agents et enfin un plan de carrière et un statut particulier pour les agents des domaines.

Selon notre interlocuteur, sans vouloir être exhaustif, la non satisfaction de ces trois points clés préoccupe l’ensemble des agents du domaine aujourd’hui. Agacé par l’indifférence et le mépris du Ministre Bathily, le syndicat s’apprête à déposer un préavis de grève de 72 heures dès le début du mois d’Avril. En cas de non satisfaction de ces points qui paraissaient il y a quelques mois comme un acquis, une grève illimitée n’est pas à exclure. C’est dire que le phénomène de contagion n’est pas prêt de s’arrêter.

Affaire à suivre !

Lamine Diallo    

MaliwebSociété
L’ébullition du front social qui gagne notre pays depuis belle lurette ne semble pas connaitre un début d’accalmie. Emboitant le pas à la santé, à l’éducation et à la justice, le syndicat de la Direction Nationale des Domaines et du Cadastre s’apprête à déposer un préavis de grève sur...