Les faits remontent au jeudi 14 mars dernier, tard dans la nuit. Le chef de village de Boulkessi, IbrahimDiallodit Amirou Boulkessi, a été enlevé à son domicile par des présumés djihadistes. De bonnes sources, l’œuvre porte la signature des éléments de la Katiba Ansarul Islam, mouvement burkinabé, dirigé par Diafar Dicko, qui est le frère cadet de Malam Dicko, décédé. Le chef de village de Boulkessi, avait quitté Bamako, le mardi 12 mars pour regagner son terroir. Généralement, l’enlèvement de certaines notabilités dans ces zones est motivé par un désir de vengeance des ravisseurs qui soupçonnent les otages d’avoir livré des informations permettant leur localisation.

 

Il arrive aussi que cela soit motivé par des raisons pécuniaires.

Signalons que cette zone est toujours sous tension malgré la présence de troupes relevant de la force conjointe du G5 Sahel. Lesquels ont d’ailleurs subi plusieurs attaques meurtrières dont la dernière en date remonte au 1er mars dernier avec la mort d’au moins 9 militaires.

Kibaru

MaliwebSociété
Les faits remontent au jeudi 14 mars dernier, tard dans la nuit. Le chef de village de Boulkessi, IbrahimDiallodit Amirou Boulkessi, a été enlevé à son domicile par des présumés djihadistes. De bonnes sources, l’œuvre porte la signature des éléments de la Katiba Ansarul Islam, mouvement burkinabé, dirigé par...