Dans la Région de Mopti, le mauvais état des routes est une des préoccupations majeures des populations et des autorités administratives. Le cas de la digue route qui relie le quartier populaire de Médina Coura aux autres quartiers de la Commune urbaine de Mopti en est une parfaite illustration.

 

Longue de 5 km, cette route qui devrait faciliter la mobilité des habitants de Médina Coura est dans un état de dégradation indescriptible. Les habitants qui sont pour la plupart des commerçants ou ouvriers et même les ménagères empruntent tous les jours ce tronçon sur lequel on a l’impression de rouler sur des escaliers.

Pour constater de visu l’état de dégradation avancé de la route et rassurer la population du quartier, le général de brigade Abdoulaye Cissé, gouverneur de la région, a effectué une visite de terrain le jeudi 8 octobre dernier. Pour l’occasion, il était accompagné de plusieurs personnalités, dont le chef de bureau de la Minusma, Fatou Dieng Thiam, le président du Conseil régional de Mopti, Abdoulaye Garba Maïga, le préfet du Cercle de Mopti, Aliou Guindo et les élus locaux.

Après sa visite, le chef de l’exécutif régional a expliqué aux habitants de Médina Coura que les études et le financement de la route sont déjà bouclés. Son exécution a connu un retard à cause du changement de pouvoir survenu au mois d’août dernier. «Le temps que les nouvelles autorités s’approprient les dossiers, je suis venu avec la Minusma pour qu’elle nous aide selon ses possibilités à soulager la souffrance des populations», a-t-il dit en s’adressant au chef de quartier, Sékou Dembélé. «L’amélioration de l’état des infrastructures de transport figure parmi les priorités des autorités.

Elles mettent tout en œuvre pour trouver des solutions rapides et durables pour un meilleur confort et une meilleure qualité de la mobilité des populations», a assuré le général Abdoulaye Cissé. Le chef de bureau de la Minusma a rappelé que sa structure est aux côtés de l’état du Mali pour sa stabilisation et qu’elle ne dérogera pas à cela.

Fatou Dieng Thiam a rassuré les autorités et les populations que la doléance sera soumise à l’analyse pour une réponse conséquente selon les disponibilités. Le président du conseil régional et le représentant du maire de la Commune urbaine de Mopti, Idrissa Bella Cissé se sont réjouis de l’initiative qui mettra un terme au calvaire des habitants de Médina Coura.

Le chef de quartier Sékou Dembélé a indiqué que cette visite du gouverneur était un geste rassurant. «Votre visite vient à point nommé, car elle va anticiper une grogne de la population en gestation contre l’état de la route qui allait se traduire par une marche collective aux conséquences incertaines. Nous souhaitons de tous nos vœux que cette situation qui a des conséquences graves sur l’économie et surtout sur la santé des femmes et des enfants, soit rapidement résolue», a plaidé Sékou Dembélé, en présence des membres du comité de développement du quartier (CDQ) et des représentants des jeunes.

Dramane COULIBALY
Amap-Mopti

Source : L’ESSOR

MaliwebSociété
Dans la Région de Mopti, le mauvais état des routes est une des préoccupations majeures des populations et des autorités administratives. Le cas de la digue route qui relie le quartier populaire de Médina Coura aux autres quartiers de la Commune urbaine de Mopti en est une parfaite illustration.   Longue...