Ils étaient des centaines de personnes à sortir hier, à Mopti, pour soutenir les Forces Armées et de Sécurité et de Défense malienne et demander le départ des forces étrangères. Selon les Responsables de la plateforme « Faso ko », organisateur principal de cette marche, la manifestation a pour objectif de dénoncer la mauvaise politique de la France dans la gestion de la crise au Centre du pays. Les manifestants préviennent que si les Autorités ne font rien pour changer la donne ils reprendront.



La marche est partie du rond-point du Lycée Hamadoun Dicko de Sévaré au siège de la MINUSMA. Arrivés à ce niveau, quelques manifestants ont procédé à des jets de cailloux, mais sans incident majeurs. Sur place, les manifestants ont remis un mémorandum au Chef de Bureau de la MINUSMA dans lequel ils demandent le départ de toutes les forces étrangères  (Barkhane, MINUSMA, G5-sahel du sol malien.
Les manifestants dont des épouses des militaires décrient leur ras-le-bol face aux nombreuses attaques qui cible et les militaires et les civiles. Elles exigent le départ de la Minusma et Barkhane s’ils ne peuvent rien faire pour calmer la situation.
Cette marche fait suite aux deux attaques contre les camps de Boulkessy et Mondoro. Selon le Gouvernement ; le bilan est de 38 morts et une soixantaine de militaires portés disparus.
A. Haïdara

LE COMBAT

MaliwebSociété
Ils étaient des centaines de personnes à sortir hier, à Mopti, pour soutenir les Forces Armées et de Sécurité et de Défense malienne et demander le départ des forces étrangères. Selon les Responsables de la plateforme « Faso ko », organisateur principal de cette marche, la manifestation a pour...