Deux cent vingt (220) logements sont à la disponibilité de la gendarmerie pour des mutilations. L’annonce a été faite par le président du Conseil d’Administration de la Mutuelle- Gendarmerie, le lieutenant-colonel Alpha Yaya Sangaré.

C’était lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue à l’école nationale de la gendarmerie de Faladiè, ce jeudi 18 juin 2020. Ces logements ont été financés par la Banque malienne de Solidarité (BMS). Seuls les Gendarmes qui fourniront les garanties de remboursement à la Banque en auront un. Afin de faire face aux intérêts bancaires en cas de non-paiement avant la fin de l’année 2020, le conseil d’administration a proposé à la BMS d’étendre l’acquisition de ces logements à d’autres institutions. Selon le lieutenant-colonel Sangaré après l’examen des dossiers, c’est seulement 36 gendarmes qui remplissent les critères de garanties de paiement à la date d’aujourd’hui. Il a rappelé aussi l’augmentation de la cotisation mensuelle à la somme de 10.000 F CFA par mois au lieu de 5.000 FCFA à compter de ce mois. Il a fait savoir que cette augmentation permettra une valorisation des prestataires à la retraite comme suit : 1.750.000F CFA à la fin du 31 décembre 2020 ; 2.000.000 F CFA à la date du 31 décembre 2021 ; 3.000.000. F CFA à partir du 31 décembre 2025.

Source: Journal le Pays- Mali

MaliwebSociété
Deux cent vingt (220) logements sont à la disponibilité de la gendarmerie pour des mutilations. L’annonce a été faite par le président du Conseil d’Administration de la Mutuelle- Gendarmerie, le lieutenant-colonel Alpha Yaya Sangaré. C’était lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue à l’école nationale de la gendarmerie de Faladiè, ce...