Dans le cadre de la création d’emplois et du développement d’entreprises, l’an 2016 concrétise un new deal fructueux entre le Fonds auto renouvelable pour l’emploi (Fare) et l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) sur la base du programme de financement des Pme. Ce qui permis la mise place de 71 unités de production d’un coût de 86 110 000 Fcfa, avec à la clé la création de 598 emplois.

C’est à la faveur de la 37e session du conseil d’administration du Fare que Ibrahim Ag Nock, président du conseil d’administration de ladite structure a donné l’information, en présence du directeur général et l’ensemble des administrateurs du Fonds auto renouvelable pour l’emploi.

L’objectif assigné lors de cette 37e session du conseil d’administration était focalise sur l’examen et l’adoption des rapports d’activités et du commissaire aux comptes pour l’exercice clos au 31 Décembre 2016.

Dans son intervention, le président du conseil d’administration a noué des relations  avec des partenaires techniques et financiers pour la mise en œuvre des projets et programmes. Au nombre desquels, le programme de renforcement des capacités des commerçants détaillants (Precacd), le projet d’appui au financement des petites et moyennes entreprises (Paf-Pme).

S’y ajoutent le projet de développement des compétences et emploi des jeunes (Procej) et le programme gouvernance locale redevable (P-Glr). D’où le lieu, pour lui, de saluer le Fare et l’Anpe pour avoir joué leur rôle d’appui et d’assistance dans un dispositif de relance économique à travers l’auto-emploi. Toute chose qui s’inscrit en droite ligne dans le projet présidentiel de création des 200 000 000 emplois.

Selon le président du conseil d’administration, des résultats encourageants ont été enregistrés en 2016. Dans le domaine de la création d’entreprises,  explique-t-il, 487 projets ont été garantis, favorisant la création et le renforcement de 1 589 emplois permanents.

Parlant du développement des entreprises, il dira que 299 cautions ont été délivrées, favorisant la création de 3 510 emplois, dont 516 permanents et 2 994 emplois par jour, avec une moyenne de 20 emplois par marché. Et, de déclarer que l’exercice 2016 se solde pour son association à un montant total bilan de 3 576 769 000 Fcfa.

‘’Les résultats produits témoignent des efforts déployés par la direction exécutive conformément à la stratégie développée pour une meilleure gestion des activités. L’emploi des jeunes que nous avons le devoir et l’obligation de promouvoir est et demeure un des problèmes majeurs à la résolution duquel notre association ne cesse de s’atteler’’, a précisé M. Nock.

Fatoumata DOUMBIA

Le Credo

MaliwebSociété
Dans le cadre de la création d’emplois et du développement d’entreprises, l’an 2016 concrétise un new deal fructueux entre le Fonds auto renouvelable pour l’emploi (Fare) et l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) sur la base du programme de financement des Pme. Ce qui permis la mise place de 71...