Le Conseil des ministres tenu le mercredi 10 juillet 2019 a procédé aux nominations de plusieurs cadres au sein de différents services très stratégiques. Il s’agit de l’Institut national de prévoyance sociale (Inps, de la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam) de la Cour Suprême…

Pressenti directeur général de l’Institut national de prévoyance sociale (Inps) finalement Mahamane Baby (Professeur de l’Enseignement supérieur) a été nommé directeur général de la Caisse nationale d’assurance Maladie (Canam) sur proposition du ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Sidibé. Du coup, il remplace Luc Ankoundio Togo qui a vraiment donné un sens à l’Assurance maladie obligatoire (Amo) avec de nombreuses réformes. Voilà pourquoi il a été récompensé en 2018 par le Trophée du “Meilleur Promoteur de la Sécurité Sociale” en Afrique.

Notons que Mahamane Baby fut ministre en charge de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Après son départ du gouvernement, il était également pressenti pour être Ambassadeur du Mali à Washington, aux USA. Malheureusement pour lui, ce poste a été finalement confié à Mahamadou Nimaga qui fut Conseiller diplomatique du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta.

 INPS : Mme Sidibé Zamilatou Cissé succède à Bréhima Noumoussa Diallo ! 

C’est désormais une dame qui dirigera l’Institut national de prévoyance sociale (Inps). Elle, c’est Mme Sidibé Zamilatou Cissé, Inspecteur des Services économiques de son état. Elle fut plusieurs fois secrétaire général du Ministère de l’Economie et des finances avant d’être directrice de Cabinet à la Primature. Elle bénéficie de la confiance du Premier ministre, Dr Boubou Cissé.

La nouvelle patronne de l’Inps remplace Bréhima Noumoussa Diallo qui occupait ce poste depuis mai 2009, soit 10 ans de règne. Il s’agira maintenant pour Mme Sidibé Zamilatou Cissé de mettre de l’ordre dans ce service très stratégique, qui connait aujourd’hui des difficultés au niveau de la gouvernance. Réputée être une dame de fer très rigoureuse, Mme Sidibé Zamilatou Cissé semble être prête pour relever ces défis. Une autre dame a été nommée à la tête de la Caisse malienne de sécurité sociale. Il s’agit de Mme Diéminatou Sangaré, Inspecteur de Sécurité Sociale.

El Hadj A.B.H

Cour Suprême : Hamèye Founè, Amadou O. Touré, Christian I. Dissana… nommés Conseillers à la Section judiciaire

Après la vague de mutations de plusieurs tribunaux, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Malick Coulibaly vient de frapper un autre grand coup avec le retour de plusieurs magistrats au niveau de l’administration de la justice à l’image de l’ancien ministre des Sports, Hamèye Founè Mahalmadane, l’ancien Vérificateur général Amadou Ousmane Touré et Christian Idrissa Diassana. Ils ont été tous nommés Conseillers à la Section Judiciaire de la Cour Suprême dont le nouveau Président s’appelle Bourama Sidibé.

Les autres Conseillers ont pour noms : Yacouba Koné, Taïcha Maïga, Moussa Diarra, Mahamane B. Traoré, Mahamane Alassane Maïga, Fatoma Théra, Mohamadou Bagayoko, Abdourahamane Maïga, Amadou Abdoulaye Sangho, Amadou dit Abderhimou Dicko.

S’agissant de la Section des Comptes de la Cour Suprême, les nouveaux Conseillers ont pour noms : Harouna N’Diaye (Inspecteur des services économiques) Oumar Idriss Berthé (Inspecteur des services économiques) Kalilou Kéïta (Inspecteur des Finances) Abdou Sounkalo Coulibaly (Ingénieur des Constructions Civiles) et Mme Timbely Assétou Koniba Traoré (Inspecteur des Services économiques).     

  El Hadj A.B.HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebEditorialSociété
Le Conseil des ministres tenu le mercredi 10 juillet 2019 a procédé aux nominations de plusieurs cadres au sein de différents services très stratégiques. Il s’agit de l’Institut national de prévoyance sociale (Inps, de la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam) de la Cour Suprême… Pressenti directeur général de l’Institut national...