Ces derniers jours, les soi-disant utilisateurs maliens des réseaux sociaux ont activement diffusé des images montrant un véhicule militaire et des hommes blancs qui donnaient des conserves au peuple malien, à Sévaré, dans la région de Mopti. La propagande française s’est immédiatement mise au travail, déclarant que ces hommes en tenue militaire étaient des mercenaires du groupe Wagner. Des blogueurs pro-français ont également rapporté que les Russes vendaient des conserves, notamment des sardines, à la population de Sévaré.

 

Mais ce n’est rien d’autre qu’une nouvelle intox, la désinformation, qui ne s’appuie pas sur des faits, mais uniquement sur les jugements biaisés de ceux qui ont «analysé» ce qui se passe sur les images diffusées sur les réseaux sociaux.

Un blogueur se faisant appeler Journaliste indépendant, Gauthier Pasquet (en réalité un Ivoirien Boubaker Sy qui se cache derrière ce compte), a posté : «Wagner en pleine vente de boîte de conserve (sardine) à Mopti / Sévaré. Exploiter la souffrance d’une populations au bord de la crise alimentaire» (https://twitter.com/Gauthier_Pasq/status/1597649128708009984)

Fatou Traore, une autre activiste a écrit qu’un homme malien aurait acheté 6 boîtes de conserve à 500 FCFA la boîte, donnant un billet de 5000 FCFA et recevant une monnaie de 2000 FCFA. (https://twitter.com/F_Traor/status/1597717654407872512)

Le compte douteux du blogueur «daouda kinda» n’a pas non plus contourné cette histoire et a déclaré que des soldats blancs (visiblement du groupe Wagner) vendent des produits alimentaires aux populations de la ville de Mopti. https://twitter.com/daoudakinda4/status/1597658350065717249

Il est à noter que tous ces propagandistes recourent à l’utilisation des «mercenaires Wagner» dans leurs publications, alors que les autorités de la transition au Mali ont répété à plusieurs reprises qu’il n’y a pas de Wagner au Mali. Il y a des instructeurs russes qui forment les Forces armées de défense et de sécurité maliennes. Seuls les marionnettes françaises, les trolls pro-français et les individus qui critiquent les autorités maliennes traitent les instructeurs russes de mercenaires Wagner.

Il est également étonnant de voir comment ces personnes ont pu tirer des conclusions aussi soudaines et accusatrices sur la base de photos de mauvaise qualité, et même «calculer» combien coûterait une boîte de sardines.

Premièrement, il est impossible de dire sans équivoque à partir des photos qui sont ces personnes en uniforme militaire. L’un des blogueurs «daouda kinda» a au moins utilisé «probablement de Wagner» (https://twitter.com/daoudakinda4/status/1597317506620084224), admettant le manque de fiabilité des données. Les autres ont commencé à faire des déclarations provocatrices en toute confiance afin de dénigrer les alliés de l’armée malienne.

Deuxièmement, on ne peut pas affirmer que les soldats vendent quelque chose à la population locale. Sur les photos, on voit un homme malien avec des boîtes de conserve et un billet de 2000 FCFA, ainsi qu’une femme malienne à côté d’une camionnette militaire et tenant de l’argent à la main. Mais si on regarde bien, personne ne prend d’argent à cette femme. Il est possible que des hommes blancs en treillis ne vendent pas de sardines aux habitants, mais les distribuent gratuitement comme aide humanitaire à la population pendant la crise alimentaire. Considérant que l’homme et la femme gardaient leur argent, les soldats ne l’ont pas pris.

Troisièmement, il est difficile de comprendre à partir des photos s’il s’agit de conserves russes ou pas.

Avec ces fake news, des soupçons surgissent, si cette intox est liée aux événements récents concernant l’arrestation de 4 français à Bamako. Pour rappel, les autorités maliennes ont signalé l’arrestation de 4 ressortissants français qui détenaient les otages depuis le 18 novembre et exigeaient 1,37 million d’euros ou des informations sur la localisation des stocks de cocaïne récemment saisies par les douanes maliennes. Étant donné que le ministère français des Affaires étrangères n’a jusqu’à présent donné aucune explication, il est possible que Paris tente de détourner l’attention du public de ce crime de français vers l’allié russe du Mali.

Il est évident que les opposants aux autorités maliennes, les trolls français poursuivent leurs campagnes de désinformation et recourent à diverses méthodes pour ternir la réputation des spécialistes russes, car Paris ne peut accepter que son ancienne colonie ait décidé de rompre tous les liens avec l’ancienne puissance coloniale et a préféré la Russie à la France.

Source : Afrique Média