Selon la Constitution du Mali, S.E. IBK est le Président de tous les Maliens, mais ceux qui n’ont pas voté pour lui, c’est la démocratie. Humilier ce président démocratiquement élu revenait à saboter la volonté du Peuple vaillant du Mali.

À son retour des États unis et de la France où il a subi des hostilités de quelques Maliens qui l’ont huée, le président IBK a été accueilli en héros mardi dernier à l’aéroport international Modibo KEITA. Selon certaines sources, plus de 2000 personnes étaient sorties pour souhaiter bon-arrivée à celui qu’il appelle « digne fils du Mali ». Cette actualité a fait l’objet d’un débat passionné entre pro et anti IBK. Pour les pro-IBK, cet accueil triomphal était nécessaire pour répondre aux quelques individus qui n’ont agi qu’en leur nom et intérêt et non à celui du peuple malien. Pour d’autres, ce n’était pas nécessaire de répondre coup par coup. Voici votre « facebookan » du jour !

Makoye SISSOKO : « N’exacerbons pas les velléités »

Chers tous et toutes, j’ai été choquée et vraiment choquée par cet accueil improvisé dépourvu de sens qui a été réservé à notre cher Président IBK, avant-hier mardi, à son retour de mission des États-Unis. Nous ne sommes plus en campagne et, il est bon pour les uns et les autres de se ressaisir et de passer à d’autres choses de plus importantes ! Le comportement sans vergogne de certains énergumènes à New York doit-il susciter de tels actes ? Je dirais simple, Oh, que non ! IBK est le Président élu de tous les Maliens et ni rien ni personne ne peut quelque chose contre cela. Le principal opposant, en se rendant dans l’hémicycle, lundi à l’ouverture de la session d’octobre du parlement l’a confirmé ! Alors quoi de plus ? Ceux qui ont proféré les insultes contre lui sont des ignorants, car à travers leurs actes, c’est l’honneur de l’ensemble du peuple et notre Grande Nation qu’ils jettent en pâtures « aux chiens » et, ceux devant qui ils le font savent les lire plus que nous.

Au-delà de cela, toute choses à aussi un côté positif ! Ne nous voilons pas la face, nous qui avons choisi IBK ! L’électrochoc créé pour ce genre de comportement peut et doit conduire à une certaine humilité du côté du pouvoir et, le Président aura compris l’ampleur du malaise et de la haine accumulés pour certains de nos compatriotes. Qui nécessitent à ce que des actes concrets soient posés dans les tous premiers instants et avec des résultats concrets et probants dans l’ensemble des secteurs moteurs de notre développement économique et Humain. Le pouvoir, c’est avant tout le peuple ! Et l’écartement de certaines personnes de la gestion du pays est une nécessité sinon, une obligation. Attelons-nous à faire en sorte que nous tous, œuvrons à la réalisation de l’unité de notre pays en prônant la paix partout au Mali. N’exacerbons pas les velléités, cherchons à rétablir l’entente entre nous sinon, nous perdrons en crédibilité aux yeux de nos voisins (si ce n’est déjà fait) ! Faisons tout pour ne pas perdre ce Mali à qui nous devons tout et qui nous a tout donné. Vraiment, il y a un temps à tout ! Et maintenant, la récréation est terminée. Et, maintenant, plus que jamais, mettons-nous au travail, car comme le dit le poète « seul le travail libère l’homme » ! À bon entendeur salut !

Adama Sy : « ces laudateurs vont conduire IBK à sa perte ».

Ma sœur, j’ai la conviction que ces laudateurs vont conduire IBK à sa perte. Ils utilisent le président, ils le coupent des réalités du pays pour assouvir leurs intérêts sordides. Comme on le dit, tout flatteur vit aux dépens de celui qui les écoute. IBK a grand intérêt à se séparer de ces apatrides renégats apatrides pour mieux gérer le pays. Regardez bien, c’est la rentrée scolaire, les salaires et les pensions ne sont pas payés. Des écoles sont fermées. Il y a des grèves. On tue des militaires et civils à longueur de journée. À Bamako, on ne dort plus qu’avec un œil, car tous les soirs même en plein jour, les domiciles des paisibles citoyens sont vandalisés par des bandits armés et tous leurs biens et argent emportés. L’insécurité n’épargne ni ville, ni village, ni route. Avec tout ce lot de malheurs, des personnes insouciantes veulent faire croire à IBK que tout va mieux dans le meilleur des mondes. C’est triste et indécent. IBK me fait vraiment pitié, car cet entourage ne veut et ne peut l’aider.

Moussa Yoro DIALLO : « Le Grand peuple du Mali exprime son soutien à IBK »

Ici, c’est Bamako, la capitale du Mali, le Mouvement de la Jeunesse au Service du Mali (MJS-Mali) est présent aux côtés de son président d’honneur, honorable président Moussa Timbiné, pour l’accueil chaleureux sans précédent réservé au chef de l’État. Le grand peuple vient de montrer tout son soutien, son engagement et sa fidélité à son excellence El-hadji Ibrahim Boubacar Keita IBK. Avec IBK, le grand Mali qui avance !!! Vive la jeunesse consciente malienne ! Vive la démocratie ! Vive la république !

Association la voix du peuple : « celui qui touche à IBK aura à faire avec nous »
Qui touche à IBK, qui est la première Institution du Mali, aura à faire avec la jeunesse et les femmes du Mali nous restons mobiliser pour empêcher quiconque qui osera empêcher notre président de travailler. Parole de la jeunesse et femmes bénites du Mali.

Mouvement IBK une chance pour le Mali : « Nous voulons la paix au Mali »

Nous voulons la paix au Mali ! Honneur au peuple, gloire au peuple !
Le peuple est sorti cet après-midi pour réaffirmer son soutien au président Ibrahim Boubacar Keita. Un peuple qui s’est librement exprimé dans les urnes pour élire IBK. La démocratie, c’est le pouvoir du peuple pour le peuple et par le peuple. Nous voulons la paix, rien que la paix. Les élections, c’est dans les urnes et non dans la rue. Le mouvement IBK une chance pour le Mali, notre force c’est notre détermination à accompagner le président IBK partout au Mali.

Reine du Mali : « tempête dans un verre d’eau »

Franchement, des koko comme ça empêchent le Mali d’avancer. Il y a quoi pour faire accueil ?? Comme ils ont compris qu’il aime les fausses foules, on profite pour bouffer les sous. C’est n’importe quoi, IBK ne doit pas accepter des choses comme ça sauf si lui-même veut se justifier quelque chose.

Info Matin

MaliwebcontributionSociétéibrahim boubacar keita,modibo keita
Selon la Constitution du Mali, S.E. IBK est le Président de tous les Maliens, mais ceux qui n’ont pas voté pour lui, c’est la démocratie. Humilier ce président démocratiquement élu revenait à saboter la volonté du Peuple vaillant du Mali. À son retour des États unis et de la France...