Le budget du Projet de déploiement des ressources de l’état pour l’amélioration des services (PDREAS), évalué à 18, 318 milliards de francs CFA a  été adopté mercredi à Bamako, par ses administrateurs, sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’économie et des Finances, Soussourou Dembélé,  en présence du coordinateur du Projet, Sékou Diakité a appris l’AMAP de source officielle.

 

«Le plan de travail 2021 est adopté sur la base du document d’évaluation du PDREAS et du cadre logique des résultats. Il intègre aussi les besoins d’appui exprimés par les départements ministériels et les directions centrales impliqués dans l’exécution du projet», a précisé Soussourou Dembélé.

Placé sous la tutelle du ministère de l’économie et des Finances, le PDREAS est un don de l’Association internationale de développement (IDA sigle anglais) au gouvernement du Mali. D’une durée de cinq ans, le Projet est financé par IDA-Groupe Banque mondial à hauteur de 50 millions de dollars (environ 27,5 milliards de Fcfa) et 44,8 millions de dollars (près de 25 milliards de Fcfa) par la Coopération suisse, l’ambassade des Pays-Bas et l’Agence française de développement.

Il vise à augmenter les ressources mises à la disposition des collectivités pour la fourniture des services et à renforcer les mécanismes décentralisés, y compris l’implication des bénéficiaires et utilisateurs des services. Le PDREAS cible 102 communes reparties sur toute l’étendue du territoire national.

En rappel, le projet, après une première année quelque peu difficile (il n’a pu décaisser que 3,788 milliards de Fcfa sur 8,253 milliards prévus en 2020) entend tout mettre en œuvre pour atteindre ses objectifs en 2021.

En 2020, le Projet a fait face à différentes difficultés, dont la tenue tardive du comité de pilotage en avril pour la validation du Programme de travail et de budget annuel (PTBA), les effets de la maladie à coronavirus qui ont entravé la mise en œuvre des activités.

OS/KM

Source : (AMAP)

MaliwebSociété
Le budget du Projet de déploiement des ressources de l’état pour l’amélioration des services (PDREAS), évalué à 18, 318 milliards de francs CFA a  été adopté mercredi à Bamako, par ses administrateurs, sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’économie et des Finances, Soussourou Dembélé,  en présence...