En prélude à la Journée Internationale de la Femme Rurale, célébrée chaque 15 octobre, la Première Dame, Keita Aminata Maïga a réuni une centaine de femmes rurales venant de toutes les localités du pays autour d’un déjeuner. Il s’agissait pour l’épouse du président de la République de partager les préoccupations de ces femmes, véritables piliers du développement. Cette rencontre, la première du genre, est une initiative de la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr. Diakité Aïssata Kassa Traoré.

 

C’est dans une atmosphère conviviale, rythmée par la Kora de Balla Tounkara, que l’épouse du président de la République, Kéita Aminata Maïga, a fait son entrée dans la salle de banquet du palais présidentiel où l’attendaient les femmes rurales venues de toutes les régions.

Après avoir souhaité la bienvenue aux femmes, ses hôtes du jour, la Première Dame indiquera que ce déjeuner à Koulouba ne revêt aucun caractère extraordinaire, le Palais de Koulouba étant un patrimoine commun. Poursuivant son allocution, elle  a exhorté les femmes rurales à cultiver l’esprit de paix,  de cohésion sociale, d’entrepreneuriat et le sens du partage parce qu’il est indéniable que les femmes constituent le socle de tout développement.

Visiblement satisfaite d’avoir partagé le repas avec l’hôte du jour, la présidente des femmes rurales du Mali, Niagaté Goundo Kamissoko, n’a pas manqué d’exalter la décision ayant abouti à l’octroi de 15% de terres cultivables aux femmes ainsi que la loi instituant 15% de dévolution des postes électifs et nominatifs aux  femmes.

La ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr. Diakité Aïssata Kassa Traoré, s’est réjouie, pour sa part, de la réussite de cette rencontre, qui démontre, si besoin en est, l’ouverture d’esprit de Mme Kéita Aminata Maïga et son combat en faveur de l’autonomisation de la Malienne. L’occasion aussi pour elle de rappeler les efforts du gouvernement en faveur des femmes visant à concrétiser leur autonomisation sur toute l’étendue du territoire. Aussi,  a-t-elle exhorté les femmes à serrer la ceinture pour mériter la place qui leur est réservée.

En guise de reconnaissance et de marque d’estime, les femmes rurales ont offert à l’épouse du président de la République un tableau et du beurre de karité, produit de leurs activités génératrices de revenus.

F.Mah Thiam KONE

Source: l’Indépendant

MaliwebSociété
En prélude à la Journée Internationale de la Femme Rurale, célébrée chaque 15 octobre, la Première Dame, Keita Aminata Maïga a réuni une centaine de femmes rurales venant de toutes les localités du pays autour d’un déjeuner. Il s’agissait pour l’épouse du président de la République de partager les...