Le ministère des Affaires religieuses et du Culte, sous la houlette de Thierno Hass Amadou Diallo, vient d’être récompensé par les autorités saoudiennes par deux distinctions pour la bonne organisation de la campagne du Hadj 2019. Ce qui prouve à suffisance que le Mali est aujourd’hui un exemple dans le cadre de l’organisation du pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam. Cela, depuis l’arrivée d’El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta aux affaires en 2013. 

Les autorités saoudiennes viennent une fois de plus de reconnaitre le mérite du Mali dans le cadre de la bonne organisation et collaboration du Hadj. Pour la campagne 2019, le Mali à travers le ministère des Affaires religieuses et du Culte sous le leadership de Thierno Hass Diallo, vient de recevoir deux distinctions.

La première distinction a été décernée par l’Unité Agence Office, qui s’occupe de tous les aspects concernant le transport terrestre des pèlerins pendant le pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam en Arabie Saoudite. Ce service prend en charge l’accueil des pèlerins et l’acheminement de leurs bagages. Sans oublier aussi le départ des pèlerins entre les différents sites et villes culturels. C’est donc dans le cadre de la bonne collaboration avec les autorités saoudiennes que ce Prix a été décerné au Mali.

La deuxième distinction a été décernée par le Service “Adila” à Médine qui est chargé de tous les aspects concernant l’accueil à l’aéroport de la ville sainte. Il s’agit surtout du suivi des différents contrats établis à Médine ainsi que le départ des pèlerins de Médine à la Mecque.

C’est pour la réussite de ces différents aspects et la bonne collaboration de tous les organisateurs avec les services aéroportuaires que le Mali a reçu cette distinction.

Notons que ces différentes distinctions ont été officiellement remises à Ibrahim Diaby, Conseiller technique au ministère des Affaires religieuses et du Culte et Délégué général du Hadj 2019. C’était lors de la récente mission effectuée du 18 au 27 décembre dernier, en Arabie Saoudite, en vue des préparatifs de la campagne du Hadj 2020.

La délégation était également composée du directeur général de la Maison du Hadj, Abdoul Fatah Cissé, du directeur financier et du matériel du Département, Aliou Mangara. Sans oublier le représentant de la filière privée, Ousmane Kouma, et l’Agent Comptable de la Maison du Hadj.

Au cours du séjour, la délégation a eu des rencontres avec les autorités saoudiennes, notamment sur les modalités de l’organisation du Hadj 2020. D’ores et déjà, le quota de 13 323 pèlerins du Mali a été reconduit. Et une demande a été introduite auprès des autorités saoudiennes pour que ce quota puisse être augmenté cette année, selon nos informations.

Notons que le Mali avait été récompensé par les autorités saoudiennes en 2018, à travers deux distinctions dont le Prix décerné par le département de la Santé.

                   El Hadj A.B. HAIDARA

 

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebSociété
Le ministère des Affaires religieuses et du Culte, sous la houlette de Thierno Hass Amadou Diallo, vient d’être récompensé par les autorités saoudiennes par deux distinctions pour la bonne organisation de la campagne du Hadj 2019. Ce qui prouve à suffisance que le Mali est aujourd’hui un exemple dans...