Le premier lot de cartes d’électeurs biométriques pour l’élection présidentielle est arrivé ce mardi 6 juin à Bamako. En provenance de France où elles ont été confectionnées, ces cartes ont été réceptionnées à l’aéroport international Modibo Keita par le Premier ministre, le ministre de l’administration territoriale, les représentants de certains partis politiques. Selon le chef du gouvernement, la distribution de ces cartes devrait commencer le 20 juin prochain.

C’est au total 40 palettes, soit l’équivalent des cartes biométriques de plus de 3 millions neuf cent milles personnes, près de la moitié des électeurs du pays. Ce premier lot est destiné aux régions de GaoTombouctouKidal au nordKayes à l’OuestMopti et une partie de la région de Ségou au centre. Le second et dernier lot est attendu dans une semaine selon les autorités.
Selon le ministre de l’administration territoriale, cette nouvelle carte est infalsifiable. En plus du nom, de la photo et du bureau de vote de l’électeur elle contient d’autres informations essentielles. Ce nouveau document électoral remplace la carte d’identification nationale (NINA), qui avait été décriée par certains partis politiques. Plusieurs centaines de cette carte NINA avaient disparu depuis 2013.
Ainsi après la livraison de ces cartes, se pose maintenant la question de leur distribution notamment des zones en proie à l’insécurité. Selon le gouvernement, l’acheminement de ces cartes vers les régions concernées va commencer dès aujourd’hui. Le début de leur distribution étant prévu pour le 20 juin. Il faut noter que ces nouvelles cartes biométriques ont été confectionnées par l’imprimerie nationale française. Elles ont coûté à l’État malien plus de 3 milliards de francs CFA.
Le Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga assure que « tous les électeurs inscrits auront leurs cartes pour pouvoir voter ». Selon lui, le retrait des cartes d’électeurs débutera des ce 20 juin au niveau de toutes les commissions régionales de distribution.
Soumeylou Boubeye Maiga, chef du gouvernement

L’opposition, de son côté, félicite le gouvernement pour « l’arrivée anticipée » de ce premier lot des cartes d’électeurs. Cependant, elle rappelle que la livraison des cartes d’électeurs ne constitue pas une garantie pour la transparence du scrutin ni celle des résultats.
Nouhoum Togo, porte-parole du chef de file de l’opposition

Studio tamani

MaliwebSociétéKAYES,modibo keita
Le premier lot de cartes d'électeurs biométriques pour l'élection présidentielle est arrivé ce mardi 6 juin à Bamako. En provenance de France où elles ont été confectionnées, ces cartes ont été réceptionnées à l'aéroport international Modibo Keita par le Premier ministre, le ministre de l'administration territoriale, les représentants de...