Secours des victimes d’accidents de la voie publique, inondations, incendies, attentats terroristes, noyades, ou encore effondrements d’immeubles, les unités de la protection civile malienne ont été actives en 2020. Au total 23 000 interventions ont été enregistrées au cours de l’année, apprend-on des festivités de la journée internationale de la protection civile célébrée ce 1 mars.

Cette journée était aussi l’occasion pour les acteurs du domaine de la protection civile de rappeler le rôle de la protection civile à l’égard des personnes et de leurs biens ainsi que de l’environnement.

Selon le Colonel major Seydou Doumbia, Directeur général de la protection civile, Cette thématique est un appel de l’Organisation internationale de la Protection Civile à tout un chacun sur les conséquences économiques des catastrophes sur les infrastructures, sur les outils de production et les acteurs économiques.

 « Nous constatons une augmentation du nombre des interventions et du nombre des personnes secours grâce à la création de nouvelles unités et à l’acquisition de nouveaux équipements. Nous notons une diminution du nombre de décès », a-t-il déclaré

Aussi, a-t-il ajouté que la meilleure coordination des différentes actions dans un cadre formel, pour plus de cohérence et d’efficacité a permis d’enregistrer 23 000 interventions en 2020. Ce qui a permis de sauver de vies.

Il convient de noter que la thématique de cette année était ‘’Une forte protection civile pour préserver l’économie nationale’’. Et la construction d’une école nationale de la protection civile est annoncée d’ici deux ans.

Andiè A. DARA

Source: Bamako News

MaliwebSociété
Secours des victimes d’accidents de la voie publique, inondations, incendies, attentats terroristes, noyades, ou encore effondrements d’immeubles, les unités de la protection civile malienne ont été actives en 2020. Au total 23 000 interventions ont été enregistrées au cours de l’année, apprend-on des festivités de la journée internationale de la...