« Les violences graves des droits des enfants en situation de conflit armé ». C’est le thème d’une rencontre qui a commencé mardi dernier (25/01/2022) à Gao. Le personnel des services techniques de l’État, les organisations de la société civile ainsi que les leaders d’organisations féminines participent à cette rencontre.

L’objectif est de renforcer leurs capacités en matière de surveillance. La session porte aussi sur la communication sur les six violences graves des droits de l’enfant en situation de conflit armé. L’atelier est organisé par la Direction de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille avec l’appui de la Minusma et de l’UNICEF. Il va durer 3 jours.

 

Source: Studio Tamani

MaliwebSociété
« Les violences graves des droits des enfants en situation de conflit armé ». C'est le thème d'une rencontre qui a commencé mardi dernier (25/01/2022) à Gao. Le personnel des services techniques de l’État, les organisations de la société civile ainsi que les leaders d'organisations féminines participent à cette rencontre. L'objectif...