« Il y a des gens au sein de la société civile, il y a quelque temps, tenaient le même discours que nous et qui, au fur et à mesure, qu’ils recevaient les pots de vin, ont laissé le combat pour la souveraineté pour d’autres intérêts. Et donc, j’appelle ce dernier à revenir dans la voie de la résistance », disait le célèbre activiste dans son propos liminaire, tenu devant des centaines de jeunes.

Il n’en fallait pas plus, pour que l’auditoire crie en chœur : « Ras Bath ! ». Pour ces jeunes, l’activiste franco-béninois faisait allusion à Ras Bath.
Et Kemi Seba d’ajouter, avec le calme qu’on lui connaît : « Je ne cite personne. Je ne veux pas être de ceux qui attaquent les uns et les autres ».
Le célèbre activiste franco-béninois dit vouloir tendre la main à tous ceux qui sont prêts à se faire humilier pour que leurs peuples, sur le continent africain et dans la diaspora, puissent s’autodéterminer.

Oumar Babi

Canard Déchaîne

MaliwebSociété
« Il y a des gens au sein de la société civile, il y a quelque temps, tenaient le même discours que nous et qui, au fur et à mesure, qu’ils recevaient les pots de vin, ont laissé le combat pour la souveraineté pour d’autres intérêts. Et donc, j’appelle...