Le dimanche 24 janvier 2021, le poste de Mondoro et celui de Boulikessi ont été attaqué par les groupes terroristes qui sèment le desordre dans le nord et le centre de notre pays. Les Forces Armées Maliennes ont énergiquement réagi à deux attaques simultanées. Une trentaine de terroristes ont été neutralisés. Une quarantaine de motos et un important lot de matériels militaires ont été aussi saisis.

 

Dans ces deux attaques simultanées, il a été constaté l’utilisation des enfants soldats en première ligne par ces groupes armés terroristes. De ce fait, le Chef d’Etat-major Général des Armées a informé l’opinion nationale et internationale sur cette pratique. Il dénonce cet état de fait et rappelle que l’emploi des enfants soldats comme combattants est un crime de guerre.

Le Chef d’Etat-major Général des Armées a indiqué que « la première vague de terroristes qui s’est attaquée à l’emprise de Boulkessi était composée de quelques enfants soldats qui devraient monter à l’assaut, suivis des terroristes pour le combat ultime ».

Source : Le Soir De Bamako

MaliwebSociété
Le dimanche 24 janvier 2021, le poste de Mondoro et celui de Boulikessi ont été attaqué par les groupes terroristes qui sèment le desordre dans le nord et le centre de notre pays. Les Forces Armées Maliennes ont énergiquement réagi à deux attaques simultanées. Une trentaine de terroristes ont...