C’est l’un des engagements phares mentionné dans le Procès-verbal de conciliation entre le Gouvernement, le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) et l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM). Le document fait ressortir les points d’accord notamment la relance du chemin du fer.

A propos de la relance du Chemin de fer le Gouvernement a fait état des efforts consentis par l’Etat. Il s’agit notamment de la résiliation de la concession accordée à la Société Transrail-SA ; la création d’un organe de gestion provisoire appelé ‘’Dakar Bamako Ferroviaire’’ (DBF) pour assurer l’exploitation de la ligne, avec tous les effectifs repris de Transrail-SA ; la mise en place d’un programme d’urgence d’un montant de 7,5 milliards de Francs CFA destiné à financer les travaux d’entretien et de maintenance des locomotives pour 2,5 milliards.

S’y ajoutent la réhabilitation des points critiques de la voie pour 2 milliards et la prise en charge de six mois de salaires pour 3 milliards ; la mise en place d’un second programme d’urgence de vingt (20) milliards de francs CFA par l’Etat.
En attendant la reprise du trafic, dans huit (08) mois , en août 2019, l’Etat du Mali continuera à payer les salaires des agents maliens de DBF et à solder les arriérés de février à octobre 2018 selon un échéancier trimestriel.

L’UNTM a informé la partie gouvernementale du fait que des retraités de 2003 continuent d’occuper des logements d’astreinte. Ce qui a fait l’objet d’accord.
Pour rappel, suite à la lettre N° 339 BE/UNTM du 16 janvier 2019 relative à un préavis de grève de 120 heures, allant du 11 au 15 février 2019 de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM), le Ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé des relations avec les Institutions a mis en place, par l’Arrêté N° 2019-0045MTFP-SG du 18 janvier 2019, une commission de conciliation composée des représentants du gouvernement, du CNPM, de l’UNTM et des médiateurs.

La commission de conciliation s’est réunie les 21, 22, 24, 25, 28 et 29 janvier 2019 dans la salle de conférence du ministère du Travail et de la Fonction publique, chargé des relations avec les Institutions. Elle a examiné les points de revendications du préavis de grève  pour parvenir des conclusions.

Mahamane Maïga 

Lejecom

MaliwebSociété
C’est l’un des engagements phares mentionné dans le Procès-verbal de conciliation entre le Gouvernement, le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) et l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM). Le document fait ressortir les points d’accord notamment la relance du chemin du fer. A propos de la relance du...