Après, l’installation des gouverneurs dans les différentes régions non opérationnelles de notre pays, le Gouverneur de Koutiala et son chef de cabinet sont rentrés chez eux (Bamako) pour y rester. Aucun ordre de mission ne peut être visé à moins qu’il ne soit envoyé à Bamako. L’information a été donnée, samedi 27 juin dernier, en faveur d’une rencontre extraordinaire par le Collectif des Régions opérationnelles, Non Opérationnelles (CRNOP), bureau régional de Koutiala.

Il s’agissait pour le collectif à travers cette rencontre extraordinaire de dénoncer l’absence du gouverneur et son chef de cabinet à Koutiala depuis leur prise de fonction suscitant par la même occasion divers problèmes aux différents directeurs régionaux nommés à Koutiala. La rencontre s’est tenue dans la salle de conférence du Conseil de Cercle de Koutiala, en présence des membres du collectif des régions non opérationnelles, bureau régional de Koutiala, la coordination des chefs de villages et quartiers et des personnes ressources, de la jeunesse et plusieurs autres invités.

Dans leurs interventions, les conférenciers ont rappelé que le cercle de Koutiala érigé aujourd’hui, au statut région opérationnelle est le fruit de leur combat quotidien et que leur corporation ne restera jamais en marge dans la gestion pour le développement de la ville de Koutiala. C’est pourquoi, (…)

Abdoul Karim SANOGO

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebSociété
Après, l’installation des gouverneurs dans les différentes régions non opérationnelles de notre pays, le Gouverneur de Koutiala et son chef de cabinet sont rentrés chez eux (Bamako) pour y rester. Aucun ordre de mission ne peut être visé à moins qu’il ne soit envoyé à Bamako. L’information a été...