Dans la configuration du nouveau gouvernement de Soumeylou Boubèye MAIGA, le ministère dédié à la jeunesse devient plus étoffé en absorbant la branche Emploi du ministre sortant Maouloud Ben KATTRA. C’est désormais le ministère de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne. Cette décision du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, de renforcer le département dédié à la jeunesse a été appréciée à sa juste valeur par le Conseil national de la jeunesse (CNJ-Mali).

L’organisation faitière des jeunes l’a fait savoir, le mardi 11 septembre, à la faveur d’un point de presse, à son sigèe à Sotuba ACI. La conférence était animée par le président du CNJ-Mali, Souleymane Satigui SIDIBE, en présence du secrétaire à la communication, Abdoul Karim MAIGA.
A la faveur de la formation du nouveau gouvernement du second quinquennat du président Ibrahim Boubacar KEITA, une place de choix a été faite en faveur des jeunes, avec le renforcement du département de la Jeunesse. Les autorités exaucent ainsi un souhait ardent de la couche juvénile.
Le président de l’organisation faitière des jeunes du Mali a affirmé avoir initié ce point de presse pour féliciter les membres du nouveau gouvernement pour la confiance placée en eux par le Président de la République et le Premier ministre et apprécier le renforcement du ministère de la Jeunesse.
Il a salué le chef de l’Etat pour avoir respecté la loi 052, relative au quota des femmes dans les postes nominatifs. Pour Souleymane Satigui SIDIBE, le nombre élevé de femmes dans le gouvernement dénote la détermination des autorités à confier des postes de responsabilité aux femmes.
Le président du CNJ-Mali a particulièrement remercié le président de la République pour avoir nommé beaucoup de jeunes dans le gouvernement. ‘’Le président de la République a affirmé que ce mandat est placé sous le signe de la jeunesse. Cela est déjà traduit à travers la mise en place de ce gouvernement. Nous le félicitons et lui assurons du soutien de tous les jeunes du Mali. Aussi, nous disons aux jeunes que c’est un grand défi parce que le monde entier est surpris et content de voir quel niveau de responsabilité les autorités du Mali veulent confier à la jeunesse. Nous assurons les jeunes ministres de tout notre soutien à relever les défis pour que d’autres jeunes puissent encore bénéficier cette confiance des autorités », a rassuré Souleymane Satigui SIDIBE.
Aussi, a-t-il apprécié la prise en charge d’une grande préoccupation des jeunes qui ont toujours soutenu que le département de la Jeunesse et de la construction citoyenne est le plus important dans tout gouvernement.
« Pour nous, le département de la Jeunesse, qui s’occupe de l’encadrement des jeunes, de leur orientation et des questions de citoyenneté et de civisme, est gage de développement de tout pays. Le président de la République a entendu ce cri du cœur, en renforçant le département de la jeunesse et de la construction citoyenne à travers des outils qui lui permettront de répondre efficacement aux jeunes », s’est-t-il réjoui, avant d’ajouter que : ‘’ le département est animé de beaucoup de foi et regorge de beaucoup de techniciens. Ainsi, plusieurs projets et programmes sont en cours et les outils manquaient pour atteindre les objectifs. Maintenant, la question de l’emploi, qui est une priorité nationale et une préoccupation majeure de la jeunesse, est confiée au département de la jeunesse. Je pense que des solutions adéquates seront trouvées aux préoccupations des jeunes sous le leadership du ministre Amadou KOITA », a espéré le président du CNJ-Mali.
Pour ce geste à leur égard, les jeunes du Mali, par la voix de leur président, ont remercié le président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA. Le président SIDIBE a affirmé que la volonté est déjà là si bien que les jeunes ont toujours été au cœur des préoccupations du chef de l’Etat. Pour lui, le fait de confier son second mandat aux jeunes est un défi majeur. C’est la raison pour laquelle affirme-t-il qu’à l’heure du bilan, ce sont les jeunes qui répondront. ‘’Le bilan du second quinquennat ne sera pas celui du président de la République, mais de toute la jeunesse du Mali’’, a promis Souleymane Satigui SIDIBE.
Le président du CNJ-Mali explique que les défis qui attendent le gouvernement restent la poursuite de la restauration de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire ; la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale ; l’opérationnalisation des nouvelles régions et la poursuite des réformes constitutionnelles.
Il avait au passage salué le sens d’Etat du Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA qui a donné l’espoir au peuple malien depuis son arrivé à la Primature.

PAR MODIBO KONE

Info-matin

MaliwebSociétéibrahim boubacar keita
Dans la configuration du nouveau gouvernement de Soumeylou Boubèye MAIGA, le ministère dédié à la jeunesse devient plus étoffé en absorbant la branche Emploi du ministre sortant Maouloud Ben KATTRA. C’est désormais le ministère de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne. Cette décision du président de...