Le maire du District de Bamako, Adama SANGARE, a ouvert ce mercredi les travaux de la 3e session du conseil de l’Hôtel de ville qui s’étale sur trois jours. Elle est essentiellement consacrée à l’adoption du plan triennal de formation 2023-2025 destiné au personnel de ladite collectivité. L’adoption de ce plan autorisera une série de formations en faveur de 1000 agents de la mairie du District.

 

Outre le maire Adama SANGARE, la session regroupera des membres du conseil ainsi que les responsables des services de la mairie du District de Bamako. Au menu de ces assises de trois jours, il sera question de l’adoption du procès-verbal de la 2e session ordinaire au titre de 2022 ainsi que l’examen et l’adoption du plan triennal 2023-2025 de la mairie du District de Bamako.
« La formation peut être définie comme étant l’apprentissage nécessaire à l’exercice d’une activité professionnelle. Telle que définie, la formation n’a d’autres objectifs que de fournir au marché du travail, des individus possédant un savoir-faire sans cesse mis à jour », a expliqué M. SANGARE.
Ainsi, conformément à sa mission et l’atteinte de ses objectifs, le conseil du District a formulé la recommandation visant à doter la mairie des ressources humaines de qualité.
Préalablement à ces formations, le maire a souligné la nécessité d’élaborer un plan de formation cohérent, dynamique sur le court, moyen et long terme.
« Le Nouveau Mali que nous voulons tous, se fera avec des ressources humaines bien formées et, pour cela notre choix de changement nous galvanise », a déclaré M. SANGARE.
S’exprimant sur les détails de ce plan triennal soumis à l’appréciation du conseil du District, s’il est approuvé, le maire a affirmé qu’il répondra au besoin de 13 domaines de formation avec 35 modules de formation pour un coût estimé à 450 millions de FCFA.
Ces initiatives d’une durée de 3 ans profiteront à 1 000 agents de la mairie du District dans leurs domaines d’emploi sur les 1264 agents que comptent les ressources humaines de ladite collectivité.
Ces formations permettront, a signalé le maire du District, de satisfaire les besoins en formation exprimés par les différents services, de maitriser les demandes de formation, de renforcer les capacités des ressources humaines tout en cultivant le professionnalisme.

PAR SIKOU BAH

Source : Info-Matin