LISEZ TOUT ET VOUS COMPRENDREZ:

La Direction générale de L’ANPE composée essentiellement de conseillers dans une commission de SACCAGE s’est donnée le pouvoir de désigner son représentant syndical en complicité avec quelques éléments de l’UNTM pour faire croire à l’existence d’un nouveau bureau du comité syndical à L’ANPE.
Cette mesure abusive a créé de fortes tensions entre le personnel et la Direction générale ayant abouti à la rupture du Dialogue social au sein de l’entreprise…

Contrairement aux dispositions de la convention 87 sur la liberté syndicale:

Article 3

1. Les organisations de travailleurs et d’employeurs ont le droit d’élaborer leurs statuts et règlements administratifs, d’élire librement leurs représentants, d’organiser leur gestion et leur activité, et de formuler leur programme d’action.

2. Les autorités publiques doivent s’abstenir de toute intervention de nature à limiter ce droit ou à en entraver l’exercice légal.

Article 4

Les organisations de travailleurs et d’employeurs ne sont pas sujettes à dissolution ou à suspension par voie administrative.

Cette convention est ratifiée par le MALI, elle semble être ignorée à L’ANPE et par une partie de l’UNTM pour des raisons obscures…

Comme j’avais promis de mettre le visage sur chacun et chacune de ceux qui figurent dans cette besogne de SACCAGE de la structure, j’ai reçu beaucoup d’appels et de messages en me suppliant de ne pas le faire et nous proposant de trouver la solution au problème qui mine notre service depuis près d’un an…

Alors comme la promesse est une dette , je suis obligé de justifier la suspension de cette série de présentation pour permettre à ceux qui se sont engagés dans la médiation de ramener la paix à L’ANPE.

Néanmoins, sachez que ceux-là que je dénonce ne seront jamais dans les bonnes dispositions de négocier car nous nous connaissons assez et ils iront jusqu’au bout de leur projet macabre si rien n’est fait par les autorités…

LE SCÉNARIO DU FILM ANPE:

Ils se renseignent d’abord sur la position des autorités, ensuite poussent les pions à l’UNTM avec certains qui font le jeu “des menaces de grève illimitée contre le gouvernement si nous sommes entendus” et enfin ils continuent à séquestrer le personnel en prenant le nom de ceux qui partagent ces publications. Tout cela pour mettre un bureau du comité syndical de L’ANPE qui leur convient et qui sera acquis à leur cause…

( Si jamais on attrape quelqu’un entrain d’aimer ou de partager les publications de Khefing, il sera licencié dès demain)…

Voici un service public d’emploi avec des missions d’insertion professionnelle qui ne pense qu’à licencier les travailleurs maliens…
Imaginez que nous sommes obligés de venir sur la place publique pour dénoncer de pareilles situations…

TOUS CEUX QUI SONT PROCHES DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, DITES LUI QU’IL EST INDUIT DANS DE GRAVES ERREURS ADMINISTRATIVES À CAUSE D’UNE PARTIE DE L’UNTM…

AUJOURD’HUI, JE SUIS PRÊT À TOUT POUR DÉFENDRE CE SERVICE, SON PERSONNEL DE L’ANPE QUI SOUFFRE ÉNORMÉMENT DE PAR LE SILENCE À LUI IMPOSÉ CAR J’AI HORREUR DE L’INJUSTICE…

Chaque jour que le bon Dieu fait, des syndicalistes sont conviés pour leur demander de suivre ( le fameux représentant légal de la Direction générale) faute de quoi, ils seront relevés, mutés ou tout simplement licenciés …

Les réunions du comité syndical de L’ANPE sont interdites depuis le mois de Mars 2019.
MALGRÉ ces abus, ces hommes et femmes de L’ANPE ont décidé de rester DIGNES et honnêtes vis à vis de leur service et de leur personnel…Ils prennent les coups et ils acceptent de souffrir pour les demandeurs d’emploi et pour les usagers de L’ANPE…

On raconte aux autorités que ceux-ci refusent d’exécuter les décisions administratives.

A partir d’aujourd’hui, sachez que ces syndicalistes sont très responsables car ils continuent de dénoncer les interférences de la Direction générale de L’ANPE avec quelques éléments de l’UNTM mais sans jamais renoncer au Droit et à la légalité auxquels ils sont plus que attachés…

Mes chers amis, chers lecteurs, je vous demande de faire le porte à porte devant les autorités en vue de leur donner la bonne version car à L’ANPE, on nous menace de parler en faisant croire que tout est rose…

De par leur comportement, ils ont fait signer un faux décret par le ministre de l’emploi, le premier ministre, le ministre des finances et le président de la république du MALI.

Voici pourquoi, le comité syndical de L’ANPE est censuré car toutes ces autorités ont été induites en erreur. Nous avons désormais copie de ce (FAMEUX DÉCRET PRÉSIDENTIEL )..

LES JOURNALISTES AURONT UNE COPIE LE JOUR DU POINT DE PRESSE OU ILS PEUVENT ALLER À L’ANPE ET S’INVESTIR RÉELLEMENT..

Le Mali uni et prospère a besoin de stabilité et la jeunesse malienne a aussi besoin d’être employé…

Affaire à suivre..

Kefing Kanté

MaliwebSociété
LISEZ TOUT ET VOUS COMPRENDREZ: La Direction générale de L’ANPE composée essentiellement de conseillers dans une commission de SACCAGE s’est donnée le pouvoir de désigner son représentant syndical en complicité avec quelques éléments de l’UNTM pour faire croire à l’existence d’un nouveau bureau du comité syndical à L’ANPE. Cette mesure abusive...