Plus de 600 poches de sang ont été utilisées au Centre de santé de référence de San de janvier 2019 à juin 2019. L’information a été donnée hier (15/07/2019) au cours d’une rencontre d’échanges sur la problématique du don de sang et la transfusion sanguine. Selon le médecin-chef, désormais, le sang ne sera plus donné gratuitement aux patients. Cette décision inquiète certains chefs de quartier qui demandent au gouvernement de jouer pleinement son rôle afin de minimiser les coûts liés aux soins à l’hôpital.

 

Source: studiotamani

MaliwebSociété
Plus de 600 poches de sang ont été utilisées au Centre de santé de référence de San de janvier 2019 à juin 2019. L’information a été donnée hier (15/07/2019) au cours d’une rencontre d’échanges sur la problématique du don de sang et la transfusion sanguine. Selon le médecin-chef, désormais,...