L’Union européenne (UE) a remis au gouvernement malien six vedettes fluviales et deux ambulances, dans le cadre du programme d’appui au renforcement de la sécurité (PARSEC), au cours d’une cérémonie, vendredi à Koulikoro, a constaté l’AMAP.

 

La remise symbolique s’est déroulée entre l’ambassadeur de l’UE au Mali, Alain Holleville, et le ministre malien de la Sécurité et de la Protection civile, le général de brigade Salif Traoré qui a présidé la cérémonie, au quai de la Compagnie malienne de navigation (COMANAV).

« Ces vedettes fluviales sont destinées à la surveillance et au secours des embarcations empruntant les voies fluviales au Mali dans le cadre du Programme d’appui au renforcement de la sécurité (PARSEC)» a précisé l’ambassadeur Holleville.

Il a rappelé que le PARSEC, d’un montant de 29 millions d’euros, un peu plus de 19 milliards de Fcfa, est mis en œuvre par l’agence d’exécution Expertise France et ses partenaires CIVIPOL et GIZ. « Il marque, depuis février 2017, l’engagement de l’UE pour soutenir le gouvernement malien dans le rétablissement de l’état de droit et de la sécurité sur son territoire, en particulier dans cette zone du Centre qui est confrontée aujourd’hui à des défis sécuritaires et sociaux importants », a souligné l’ambassadeur de l’UE.

« Ces équipements majeurs, prévus dans le cadre du PARSEC viennent en appui aux efforts entrepris par les autorités maliennes, lors d’études menées en 2015 dans le cadre du projet de sécurisation des voies fluviales par la Gendarmerie nationale du Mali, avec ses partenaires et dont les axes d’intervention avaient été définis », a dit le représentant européen. Il s’agit, notamment, du maillage du territoire par la création de nouvelles unités territoriales, de l’augmentation de la présence de la gendarmerie sur les voies d’eau à travers de nouvelles unités d’intervention fluviales, de l’amélioration des capacités des unités d’intervention.

Le PARSEC, avec le soutien des Missions européennes de renforcement des capacités maliennes en sécurité (EUCAP) et de formation militaire (EUTM), a déterminé et mis en œuvre une stratégie pour la réalisation de deux catégories de vedettes. L’une destinée à la surveillance et au contrôle de la circulation des biens et des personnes empruntant la voie fluviale et l’autre au secours des embarcations victimes de naufrage. Ces vedettes ont vocation à être déployées à Mopti et permettre aussi de patrouiller sur le fleuve Niger, dans une première étape dans la sécurisation des fleuves Niger, Bani, Sénégal et leurs affluents.

Pour le maire de la Commune urbaine de Koulikoro, Elie Diarra, cet appui précieux de l’UE est un signal fort de soutien aux efforts visant à renforcer le processus de sécurisation du pays. Il a remercié l’ambassadeur pour la réalisation de projets importants dont a bénéficié sa commune de la part des Français, Allemands, Espagnols et Belges, dans le cadre de l’EUTM.

Quant au ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de brigade Salif Traoré, il s’est réjoui de l’implication effective de l’UE dans la sécurisation du pays. Il a réaffirmé que « sans paix, il n y a pas de développement et c’est pour cette raison que l’UE est engagée pour que la paix et l’entente soient une réalité afin que le Mali puisse réussir son développement ». Tout en remerciant l’UE pour son appui multiforme et constant, le général Salif Traoré a souhaité le maintien du rythme des efforts de l’institution européenne au Mali.

Après la signature de session des vedettes et ambulances par Expertise France, la gendarmerie et la protection civile de Mopti, la cérémonie s’est achevée par une démonstration nautique effectuée par les pilotes et navigateurs de la gendarmerie qui venaient de terminer leur formation.

C’était en présence des représentants d’ambassadeurs et d’attachés de défense, de partenaires techniques et financiers, de représentants des forces de défense de sécurité et de la protection civile, ceux d’Expertise France et de la GIZ (coopération allemande), du gouverneur de Mopti, du directeur de cabinet du gouverneur de Koulikoro et de la directrice générale de la COMANAV.
AM/MD

(AMAP)

MaliwebSociété
L’Union européenne (UE) a remis au gouvernement malien six vedettes fluviales et deux ambulances, dans le cadre du programme d’appui au renforcement de la sécurité (PARSEC), au cours d’une cérémonie, vendredi à Koulikoro, a constaté l’AMAP.   La remise symbolique s’est déroulée entre l’ambassadeur de l’UE au Mali, Alain Holleville, et...