Le Président de la République, Chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keïta, a regagné Bamako, hier lundi 12 mars 2018, en provenance de New Delhi, Inde où il avait pris part, avant-hier dimanche au lancement de l’Alliance Solaire Internationale.

En marge de l’inauguration du premier Sommet de l’Alliance Solaire Internationale de New Delhi, IBK s’est entretenu avec plusieurs personnalités, dont le Premier ministre Indien M. Narendra Modi.
L’Alliance se doit désormais de mobiliser 1000 milliards d’Euros d’ici à 2030 pour financer des projets d’énergie solaire afin de faciliter l’accès à l’énergie solaire des populations de 121 pays, dont le Mali.
Le Président de la République s’est entretenu avec le Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi, en marge du Sommet de l’Alliance Solaire Internationale de New Delhi en Inde. Le Chef de l’État a salué le leadership de l’Inde et son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour l’accès universel à une énergie moins polluante et plus accessible.
Sur invitation conjointe du Président français, Emmanuel Macron, et du Premier ministre indien, le Président de la République, Chef de l’État, Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, avait quitté Bamako, le vendredi dernier, pour New Delhi, en Inde.
Dans la capitale indienne, le Chef de l’État avait pris part aux côtés d’une vingtaine de chefs d’État, dont le président français Emmanuel Macron, à la cérémonie officielle de lancement de l’Alliance solaire internationale (Asi) le dimanche 11 mars.
Il s’agissait de mobiliser plus de 1 000 milliards de dollars qui serviront à investir dans l’énergie solaire photovoltaïque d’ici à 2030 et à déployer des applications solaires à usage agricole.
L’objectif de l’Alliance est d’augmenter de manière significative la production d’électricité solaire dans les 121 pays situés en totalité ou en partie entre les tropiques du Cancer et du Capricorne (des pays en voie de développement pour la grande majorité).
Notre pays, le Mali, dispose d’un fort potentiel solaire en toute saison et le Chef de l’Etat SEM IBK a toujours affiché la volonté politique de l’Etat à accorder une place de choix aux questions du changement climatique lors des différents sommets internationaux sur le climat.
Pour le Chef de l’État, la rencontre de New Delhi pourrait être un espace judicieux pour nouer des partenariats afin de faciliter l’accès, d’un maximum de Maliens, à l’énergie solaire.
‘Le lancement de l’Alliance Solaire Internationale auquel nous allons procéder aujourd’hui est d’une importance capitale pour le Mali…, car elle va apporter une réponse collective aux défis communs liés à un déploiement massif des ressources d’énergie solaire pour la couverture de nos besoins. Le Mali dispose d’importantes potentialités en matière de sources d’énergies renouvelables en dépit d’un taux d’électrification de 38% au niveau national dont 22,50% en milieu rural, en moyenne en 2016. Néanmoins, à l’horizon 2030, nous ambitionnons de porter la contribution des énergies renouvelables de moins de 5 % à environ 38 % dans le mix énergétique national. L’accès des populations aux énergies modernes et durables reste marginal et constitue l’un des principaux défis que nous devons relever, si nous voulons véritablement endiguer la pauvreté dans nos Etats membres…..C’est pourquoi, tout en saluant l’heureuse initiative de la création de l’Alliance, je voudrais, ici, exprimer la détermination de mon pays, dans le cadre de cette organisation, à relever le défi de la transformation de nos ressources solaires abondantes en des multiples opportunités qui permettront: le développement des services énergétiques et des solutions innovantes dans les domaines de l’agriculture, de la sante, de l’éducation et de l’industrie ; la promotion des investissements à moindre coût dans le secteur de l’énergie ; le renforcement des capacités en vue de faciliter et d’accélérer l’opérationnalisation de nos stratégies’’ a évoqué IBK
Par ailleurs, le Président IBK , dans son souhait de voir atténuer les souffrances des populations maliennes en particulier afin de les conforter et réconforter pour un mieux-être quotidien, a invité l’Alliance à s’attaquer résolument à relever les défis spécifiques majeurs, notamment : l’accès simplifié et direct de nos pays au financement des projets ainsi qu’à la réduction des coûts de transactions associées et ; la levée des barrières légales, règlementaires et institutionnelles empêchant le déploiement massif des investissements et des solutions innovantes de financement.

Présidence

Info-matin

MaliwebSociétéibrahim boubacar keita
Le Président de la République, Chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keïta, a regagné Bamako, hier lundi 12 mars 2018, en provenance de New Delhi, Inde où il avait pris part, avant-hier dimanche au lancement de l’Alliance Solaire Internationale. En marge de l’inauguration du premier Sommet de l’Alliance Solaire Internationale de...