Le vendredi 22 janvier 2021, la cour de l’École Nationale de la Protection Civile a servi de cadre idéal pour la cérémonie de sortie des stagiaires sapeurs-pompiers. Ladite cérémonie placée sous l’autorité du Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Colonel Modibo KONÉ, avait à ses côtés les Directeur Généraux de la Protection Civile, de la Police Nationale, de la Gendarmerie Nationale, le Maire de la Commune VI du District de Bamako et plusieurs autres personnalités. Aussi, votre quotidien « LE COMBAT » peut compter parmi ses journalistes, un sapeur-pompier, Djibril Coulibaly, qui n’a hésité en aucun moment de faire partie de l’aventure.

 

En effet, après une formation commune de base couronnée de succès à Markala, l’École Nationale de la Protection Civile a reçu 549 élèves fonctionnaires Sapeurs-Pompiers, dont 137 filles et 412 garçons pour la phase de la formation professionnelle qui a duré 08 mois. Ce contingent composé de 03 lots notamment, les Sapeurs-Pompiers du rang avec un effectif de 425 dont 113 Filles et 312 Garçons, les Sous-Officiers avec 69 dont 19 Filles et 50 garçons et le les Officiers pour un effectif de 55 dont 05 filles et 50 Garçons, ont suivi la formation avec courage, détermination et abnégation. Ces élèves fonctionnaires stagiaires, selon le Directeur de l’École Nationale de la Protection Civile le Colonel-Major Seydou Doumbia, ont bénéficié pendant 08 mois d’un encadrement rigoureux et professionnel, d’un programme dispensé par des hommes et femmes expérimentés et rompus à la tâche. Leur formation professionnelle a porté sur des modules spécifiques relatifs à l’éthique et la déontologie du Sapeur-Pompier. Un module opérationnel avec des techniques de secourisme, de sauvetage et d’extinction, un module de la culture générale et un module d’activité physique et sportive pour l’ensemble des corps composant la promotion. Au niveau des Sous-Officiers, en plus des modules ci-dessus cités, ils ont suivi avec les Élèves Officiers un module sur le système d’information et de communication. Quant aux Élèves Officiers, ils ont spécialement suivi des séances en culture générale, en rédaction administrative, en hydraulique, en transmission, en prévention et en prévision. Tous ces modules et matières développés, ajoute-t-il, avaient pour finalité de permettre à ces futurs soldats du feu de pouvoir assumer fidèlement face à leurs devoirs et responsabilités dans la gestion des multiples risques liés à leur profession. Des causeries d’ébat sur la vie de façon générale, mais sur la Protection Civile en particulier.

Au cours de cette cérémonie, l’éthique et la déontologie du Sapeur-pompier ont été rappelées aux stagiaires.

Par ailleurs, la promotion 2018 a été baptisée « promotion Feu Lieutenant Mamadou B. Touré et la promotion 2019 a été baptisée « promotion Feue Élève Sapeur-Pompier du rang Adiaratou Dolo. Ces deux agents dont portent les deux promotions sont décédés au cours de la formation.

Bravo à notre confrère Djibril Coulibaly qui par sa générosité et son altruisme a toujours eu un souci de l’autre dans l’esprit d’équipe sans faille. Aujourd’hui, devenant une personne apte à offrir une gamme de secours de diverses natures à son pays, Djibril nous conforte dans notre jugement. Respect et admiration pour ce jeune journaliste sapeur-pompier.

Bourama Kéïta

Source : LE COMBAT

MaliwebSociété
Le vendredi 22 janvier 2021, la cour de l’École Nationale de la Protection Civile a servi de cadre idéal pour la cérémonie de sortie des stagiaires sapeurs-pompiers. Ladite cérémonie placée sous l’autorité du Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Colonel Modibo KONÉ, avait à ses...