Comme d’habitude, la République islamique d’Iran a fêté le vendredi 31 mai 2019 Koudous. Koudous, pour rappelle, est le dernier vendredi du mois de ramadan. L’initiative de cette réjouissance de cet événement religieux vient de feu l’imam Rouhollah Moussavi Khomeini qui a pris le pouvoir en Iran le 11 février 1979 à la suite d’une révolution sous le nom de l’Ayatollah Koméini.

La célébration du Koudous consiste à faire réveiller le monde musulman pour soutenir le peuple palestinien meurtri par une souffrance physique et morale dans sa chair. L’évènement vise aussi à faire l’union sacrée entre les musulmans et  les non musulmans autour de la paix pour aider la Palestine à sortir du spectre de violence et de l’impasse. C’est pourquoi l’Association pour l’union des jeunes ressortissants des écoles “Ahl Ul Bayt (UJREA) a organisé le mercredi 29 mai 2019 une conférence de presse pour expliquer l’initiative de l’ancien guide suprême de l’Iran aux journalistes et inciter le monde musulman à se mobiliser davantage afin de soutenir le peuple palestinien.

La conférence qui s’est déroulée dans les locaux de l’Association à l’Hippodrome était animée par le président de l’UJREA, Cheick Ahmadou Tidiani Konta. A ses cotés, le trésorier général de l’Association, Souleymane Dembélé et du prêcheur de l’UJREA Issa Barry. Dans son récit, le président de l’UJREA a dit que son Association salue le peuple iranien notamment son guide suprême Ali Khamenei pour son soutien indéfectible au peuple palestinien.

Cheick Ahmadou Tidiani Konta a soutenu que le peuple palestinien est victime d’injustice. Et d’affirmer  que Dieu le Miséricordieux n’aime pas l’injustice. C’est  pour  cette  raison pour la quelle, a-t-il dit, que l’Association pour l’union des jeunes ressortissants  des écoles soutient la Palestine dans son combat de  libération, car elle a besoin de quiétude, de paix et d’assistance. Et l’UJREA aidera la Palestine pour qu’elle puisse recouvrer son indépendance.

Le président l’Association pour l’union des jeunes ressortissants des écoles a aussi soutenu que l’Iran doit soutenir les palestiniens, car ils sont musulmans victimes d’injustice. Un musulman doit porter assistance à son coreligionnaire. Idem pour tout autre peuple en souffrance. Jusqu’à sa mort l’Ayatollah  Koméini a toujours souhaité  la commémoration du dernier vendredi de  chaque mois de ramadan en souvenir au peuple palestinien rappelle Cheick Ahmadou Tidiani Konta. Celui-ci a enfin conclu son intervention en invitant tous les musulmans du monde entier à adhérer à l’idée commune de l’Ayatollah sans confession.

Après la conférence de presse, le prêcheur de  l’UJREA Issa Barry a formulé des bénédictions pour les membres de  l’Association pour l’union des jeunes ressortissants des écoles, feu l’imam l’Ayatollah Koméini et le peuple palestinien. Rappelons que la Palestine est région historique du Proche-Orient entre la Méditerranée et le jourdain englobant l’actuel Etat d’Israel, la Cisjordanie et la bande de Gaza.

H.B. Fofana

Source: Le Républicain

MaliwebSociété
Comme d’habitude, la République islamique d’Iran a fêté le vendredi 31 mai 2019 Koudous. Koudous, pour rappelle, est le dernier vendredi du mois de ramadan. L’initiative de cette réjouissance de cet événement religieux vient de feu l’imam Rouhollah Moussavi Khomeini qui a pris le pouvoir en Iran le 11...