Fini l’égocentrisme, ce nombrilisme qui se veut ‘’sans nous pas de compétition’’. Ce 9è championnat d’athlétisme des cadets, la phase finale après les qualifications zonale, a enregistré la participation de beaucoup de centres de formation et de clubs nouvellement affiliés ou en attente d’affiliation. Une quinzaine de clubs et de centre de formation, venus de huit ligues d’athlétisme, ont rivalisé en filles et garçons, dans huit épreuves.

Le programme a prévu, ce dimanche 21 février, dans l’arène du stade du 26 mars les épreuves suivantes : 100, 200, 400, 800, 3000m et le Relais Suédois en courses, le Saut en Longueur et le lancer de poids ont complété le tableau des épreuves.

En présence des membres du bureau fédéral conduits par le premier Vice président Oumar Faye, des délégués et encadreurs des ligues (Gao, Tombouctou, Mopti, Ségou, Sikasso, Koulikoro, Kayes et Bamako), dans le respect des mesures barrières, les jeunes athlètes ont réalisé des performances non négligeables. Il y en a qui ont montré de belles potentialités et qui n’ont pas échappé certainement à l’attention de la Direction technique gérée par Sidy A. Yattara et son adjoint Adama Koné. Les performances se sont améliorées dans les épreuves reines comme le 100 et le 200m chez les garçons, par rapport à la 8è édition : le même Bourama Traoré de l’ASJA est passé de 11’’85 à 11’’47, il fut à nouveau le cadet le plus rapide de l’année 2021. Abdrahamane Bathlyli a mieux fait, 24’’08 au 200m que Alou Kassambara 24’’53 l’année dernière. Dans la catégorie, Alfarouk de Tombouctou veut faire du 100m filles sa chasse gardée : Adidyatou Alassane fut première  avec 13’’15 en 2020 et 13’’79 en 2021 tout gardant son rang.

La satisfaction, comme l’a si bien dit le premier Vice président, c’est l’arrivée de plusieurs centres de formation de l’intérieur et qui ont fait monter, au moins, un athlète sur le podium des médailles. Pendant que ces jeunes athlètes sont à leur première participation à une compétition majeure nationale. C’est le cas d’Attaher Dicko du Centre d’Athlétisme Phoenix de Tombouctou, de Fatim Ouologuèm du Centre d’Athlétisme de Bandiagara (Mopti)…

Drissa Tiémoko SANGARE

 

Les champions cadets de la saison 2020-2021

100m

Filles : Adidyatou Alassane, Alfarouk, 13’’79

Garçons : Bourama Traoré, ASJA-B 11’’47

200m

Filles : Fatim Ouologuem CAB 28’’79

Garçons : Abdrahamane Bathlyli Bamako 24’’08

400m

Filles : Oumou Samaké, Bamako, 1’03’’

Garçons : Abdoulaye Doumbia, Bamako, 50’’80

800m

Filles : Toumou Ahmad, CAAS, 2’36’’

Garçons : Oumar Diarra, USCK, 2’03

3000m

Filles : Ramata Samaké, Tata, 11’50’’

Garçons : Attaher Dicko, CAP-Tombouctou, 9’41’’

Longueur

Filles : Mariam Koumaré, Bamako, 4,14m

Garçons : Souleymane Diakité, ASJAB, 6,53m

Poids

Filles : Fatoumata Nah Togola, RAK, 9,60m

Garçons : Daouda Traoré, CA-Bandiagara, 11,50m

Source : L’analyste

MaliwebSports
Fini l’égocentrisme, ce nombrilisme qui se veut ‘’sans nous pas de compétition’’. Ce 9è championnat d’athlétisme des cadets, la phase finale après les qualifications zonale, a enregistré la participation de beaucoup de centres de formation et de clubs nouvellement affiliés ou en attente d’affiliation. Une quinzaine de clubs et...