Profitant de la traditionnelle présentation de vœux “Sambé Sambé”, mercredi dernier au siège du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), les  fédérations sportives nationales ont réaffirmé leur soutien au président Habib Sissoko, pour briguer un nouveau mandat. Une manière de mettre fin aux rumeurs concernant la fin de mandat du président du Cnosm.   

Les fédérations sportives nationales viennent de respecter, une fois de plus la tradition, avec la présentation de voeux “Sambé Sambé” à l’occasion de la fête de l’Aid El Fitr ou fête de Ramadan, célébrée le samedi dernier. Ils étaient très nombreux, mercredi dernier, au siège du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) les présidents des fédérations pour répondre à cette traditionnelle présentation, qui s’est déroulée dans une atmosphère fraternelle et cordiale entre dirigeants sportifs.

Comme à l’accoutumée, le porte-parole des fédérations, Adama Mariko, non moins président de la Fédération malienne de karaté, a pris la parole pour souhaiter une très bonne fête au président du Cnosm, Habib Sissoko, à toute son équipe et à toute sa famille.

L’occasion était bonne pour lui de réaffirmer, une fois de plus, le soutien de toutes les fédérations sportives à Habib Sissoko. Cela pour tout ce qu’il a fait et continue de faire pour le sport malien.

S’agissant de la polémique sur la fin de mandat du Président Habib Sissoko, le porte-parole des fédérations a été très clair : “Monsieur le Président, vous avez notre soutien aujourd’hui et demain. C’est pour vous dire que nous sommes prêts à renouveler notre confiance en vous pour l’Assemblée Générale.

Nous profitons de cette occasion pour vous adresser nos sincères remerciements pour tout ce que vous avez fait pour le sport Mali”.

Prenant la parole, le Président Habib Sissoko, visiblement très ému, a remercié les responsables des fédérations pour avoir respecté cette traditionnelle présentation de Sambé Sambé. “Sincèrement, je vous remercie du fond de mon cœur. Nous sommes devenus aujourd’hui plus qu’une famille. Et vous m’avez toujours respecté. Vous m’avez toujours fait confiance. Je vous demande encore d’être ensemble tout en cultivant la stabilité au sein de nos fédérations. Je dis bien la stabilité au sein de nos fédérations qui est très importante puisque sans la stabilité rien n’est possible”, dira Habib Sissoko.

Le président du Cnosm a saisi cette opportunité pour saluer le partenariat avec le gouvernement à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports. “Comme vous le savez, le département est un grand partenaire du Comité national olympique et sportif du Mali. Nous devons faire tout pour cultiver cet excellent partenariat. C’est pourquoi, personnellement, je suis en permanence au ministère afin d’entretenir ces bonnes relations entre nos deux structures.

Je profite de cette occasion pour remercier le ministre des Sports pour l’adoption de la Loi régissant les activités sportives au Mali. Le Cnosm est heureux d’avoir été impliqué dans l’élaboration de cette Loi”, a déclaré Habib Sissoko, avant de rappeler une phrase du Président Poutine : “La force d’une fédération est sa stabilité”.

Pour mettre fin à la polémique sur la fin de mandat du président Habib, toutes les dispositions ont été prises pour que l’Assemblée générale quadriennale puisse se tenir le plus rapidement possible.

“Au niveau du Comité, nous sommes totalement prêts. Généralement, nous tenons nos Assemblées Générales en février ou mars. Cette année a été une exception compte tenu de beaucoup de facteurs. Nous allons tout faire pour tenir cette Assemblée générale très rapidement”, a déclaré Habib Sissoko.

HAROUNA B. MAÏGA, PRéSIDENT DE LA  FéDéRATION MALIENNE DE BASKET-BALL :

“Nous avons toujours salué la gestion du président Habib Sissoko à la tête du Cnosm”

Avec Habib Sissoko, il y’a eu beaucoup de changement et surtout de renouveau. D’abord le Comité National Olympique et Sportif du Mali joue un rôle de soutien, de fédérateur et de conseiller entre les fédérations sportives du Mali. Nous saluons la gestion d’Habib Sissoko, qui se passe dans la transparence. Nous constatons aussi que les Assemblées Générales se tiennent de façon régulière.

A chaque fois que nous sollicitons le Cnosm, il nous soutient toujours même si c’est difficile. Il est prêt à nous aider financièrement et techniquement en termes de formation et de renforcement de capacités.  C’est ce qui est très important dans la gestion d’une fédération. J’ai toujours soutenu les actions d’Habib à la tête du Cnosm et cela ne cessera pas tant qu’il continuera à faire le bonheur du sport malien».

 Mme SANGARE AMINATA KEÏTA, PRéSIDENTE DE LA FéDéRATION MALIENNE D’ATHLéTISME :

“Il y a un soutien total aux actions du président Habib Sissoko”

Il y a aujourd’hui un soutien total aux actions du président Habib Sissoko. Le sport doit être caractérisé par la stabilité et nous voyons que depuis qu’Habib est à la tête du Cnosm, la stabilité y règne. On ne peut rien faire sans stabilité et aussi le respect des règles. C’est quelqu’un qui pense à cela et qui vise fondamentalement le développement du sport malien. Quoi de plus normal que de le soutenir. Je crois que les fédérations ont compris cela depuis longtemps. Il faut qu’on se donne la main pour travailler. Il ne faut pas que le monde sportif soit déstabilisé comme on aime le faire dans presque tous les domaines au Mali.

Nous devons transcender cela afin de maintenir cette stabilité car le sport ne peut se développer que dans la stabilité. Cela est valable pour les sportifs et pour les dirigeants.

AMADOU TOGOLA, PRéSIDENT DE LA FéDéRATION MALIENNE DE CYCLISME : :

“La gouvernance du président Habib Sissoko est un exemple à suivre pour nous fédérations”

Je pense qu’Habib Sissoko est un président qui a su donner au Comité national olympique et sportif du Mali sa vraie valeur et nous devons  être reconnaissants envers lui pour ses efforts inlassables pour le développement du sport malien. Sa gouvernance est un exemple à suivre. Avec lui l’Assemblée générale annuelle se tient régulièrement et tous les quatre ans se tient l’Assemblée Générale quadriennale.

Cela prouve que c’est quelqu’un qui est soucieux de la transparence et qu’il veut bien jouer son rôle. Ce qui est très important. Sa gouvernance nous inspire et nous aussi, présidents de fédérations, nous essayons d’en faire autant par ce qu’à chaque fois que nous regardons la gestion du Cnosm, nous voyons toujours des choses sur quoi nous pouvons nous référer dans notre gestion.

Source: Aujourd’hui Mali
MaliwebSports
Profitant de la traditionnelle présentation de vœux “Sambé Sambé”, mercredi dernier au siège du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), les  fédérations sportives nationales ont réaffirmé leur soutien au président Habib Sissoko, pour briguer un nouveau mandat. Une manière de mettre fin aux rumeurs concernant la fin...